Le dossier du golf s’invite dans la campagne à Chambly

Par Annabelle Baillargeon
Le dossier du golf s’invite dans la campagne à Chambly
(Photo : Courtoisie)

Le parti Action Chambly du maire Denis Lavoie s’engage à appliquer une réserve foncière de deux ans sur l’ancien terrain de golf à Chambly, s’il est réélu.
En décembre, une consultation publique avait été tenue à la Ville pour présenter les plans de deuxième phase du promoteur, Habitations Trigone, sur le terrain de l’ancien golf de Chambly, qui appartient toujours à Barry McLean. La proposition d’ajout de 570 portes dans ce développement résidentiel avait été accueillie froidement par des citoyens. Ces derniers ont formé le Mouvement citoyen pour la sauvegarde du dernier espace vert de Chambly, qui milite pour l’implantation d’un parc nature sur ce site.
« Nous avons été victimes de notre transparence, estime Denis Lavoie. Il n’y a pas de va-vite là-dedans. Le parti propose une réserve foncière comme mécanisme juridique pour éviter la spéculation, comme on le dit depuis le début. »
Le maire distingue le moratoire et la réserve foncière. Il soutient que les Villes n’ont pas le pouvoir pour un moratoire.

Scepticisme

Le représentant du mouvement citoyen, André Labarre, accueille avec retenue cet engagement d’Action Chambly. « Une réserve foncière peut s’enlever aussi vite qu’elle est mise, indique-t-il. Ce n’est pas un gage de garantie. C’est de l’opportunisme et de l’électoralisme. Son équipe a dû sentir qu’elle est ébranlée en faisant son porte-à-porte et avec sa consultation spéciale où une seule option en clair était envisageable selon elle. »
Le 23 août, Denis Lavoie invitait dans une publicité la population à lui envoyer par courriel son opinion quant au dossier du golf, dans le cadre d’une consultation spéciale. Dans sa lettre, il proposait trois options aux contribuables.
La première était de faire assumer l’acquisition du terrain, estimée à 43 M$ par la Ville, à l’ensemble des citoyens. La seconde, d’imposer la facture aux résidants du quartier. « Le bon sens nous dicte de ne pas acquérir le terrain, mais plutôt, de continuer à œuvrer avec les acteurs économiques et les citoyens du secteur pour améliorer notre qualité de vie, notre environnement, nos services, et ainsi, défendre les intérêts collectifs de notre ville », écrivait le maire, dans la troisième option, celle du « bon sens pour favoriser un développement harmonieux ».
Les membres du mouvement citoyen et du parti politique Démocratie Chambly considèrent que la Ville pourrait obtenir un meilleur prix pour une telle acquisition et croient que l’estimation de la Ville est gonflée.
Selon le maire, près de 80 % des réponses qu’il a reçues de cette consultation sont défavorables à une telle acquisition.
« Ce n’est pas un mouvement citoyen désintéressé, ça fait partie de leur agenda et de leur stratégie politique », accuse le maire.
« Nous ne sommes pas un mouvement politique et nous avons toujours dit que nous resterions neutres. Nous allons voter pour le candidat qui sera le plus vert », défend M. Labarre.
« Nous sommes prêts à nous asseoir avec les gens de bonne foi pour faire du golf le deuxième plus grand parc nature de Chambly, après celui dans le district des Grandes-Terres, avec le sentier pédestre », affirme M. Lavoie.
Le parti Démocratie Chambly s’engage quant à lui à évaluer toutes les options possibles avant de se lancer dans le développement sur ce dossier. « On s’engage à réaliser toutes les analyses pour évaluer sérieusement toutes les options possibles, dont celle d’un parc naturel bénéficiant à l’ensemble, lance le chef, M. Demers. On n’imposera pas un milieu naturel urbain pour endetter toute la population, mais c’est un enjeu qui dépasse un quartier. »

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Patrick FortinKing of Wolf Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
King of Wolf
Guest
King of Wolf

Il y a des gens qui sentent la soupe plutôt chaude à l’approche des élections. Un vent de renouveau serais le bienvenu à Chambly.

Patrick Fortin
Guest
Patrick Fortin

La population de Chambly mérite un nouveau maire en 2017.