Donner une seconde vie aux capsules de café

Donner une seconde vie aux capsules de café

RÉCUPÉRATION. Et si plutôt que de finir à la poubelle, nos capsules de café se transformaient en objet de décoration, voire même en bijou? À Marieville, les créations de Cynthia Rodier connaissent un succès fou, au grand étonnement de cette jeune mère de

«Ce sont mes amis et ma famille qui m’ont poussée à me faire connaître. Moi, je n’aurais jamais pensé que mes fleurs seraient si populaires.»
Cynthia Rodier a le succès modeste. Cette mère de famille, employée d’un hôpital de la Rive-Sud, occupe la majeure partie de ses soirées à confectionner des fleurs faites de capsules de café usagées.
Un moment de détente
Avec un conjoint travaillant le soir et deux jeunes enfants, difficile pour la Marievilloise de se trouver une activité, surtout l’hiver. «C’est très dur de trouver le temps d’aller m’entrainer au gym», mentionne-t-elle.
Cherchant à s’occuper chez elle, Cynthia se lance dans la création de fleurs après avoir trouvé l’idée sur internet. Elle se fixe le défi d’en créer une centaine, sans but précis si ce n’est d’occuper ses soirées et de faire plaisir à ses proches. «C’est mon temps de détente, que je prends juste pour moi», apprécie-t-elle.
Le bouche-à-oreille a ensuite fait son œuvre grâce à sa famille et ses amis, et la jeune créatrice a même décidé, il y a quelques mois, d’ouvrir sa page Facebook, Les créations de CyRo, pour exposer ses créations.
Appel aux dons
Cynthia indique se fournir en capsules auprès de ses proches. Pour suivre la demande, elle lance également des appels sur les réseaux sociaux.
«Il y a des semaines où je ne produis pas [de fleurs], je récolte juste chez les gens qui mettent un  petit sac sur le bord de la porte», sourit la créatrice, qui peut aller jusqu’à Brossard pour trouver la bonne couleur de capsule.
«Je les cherche, les vide du café, les lave et les désinfecte, explique-t-elle. Je préfère voir ces capsules recyclées plutôt qu’à la poubelle.»
Grandes occasions
Les prochains mois s’annoncent chargés pour la Marievilloise, avec la décoration de quatre mariages au programme, ainsi qu’une quinzaine de commandes pour la fête des Mères.
«Je me marie cet été, annonce Cynthia, et je fais une partie de ma décoration avec mes fleurs. J’ai rencontré d’autres futures mariées de Terrebonne, Blainville, Saint-Mathieu-de-Beloeil et Saint-Hyacinthe sur un forum en ligne, qui m’ont demandé d’en créer pour leurs propres noces.»
Si la jeune créatrice n’ose pas pour le moment rêver trop grand avec Les créations de CyRo, elle s’essaiera aux salons d’exposants de la région dès ce printemps. «Je ne sais pas où tout ça va mener, pour moi c’est simplement un pur bonheur de faire ça pour les gens et de les savoir heureux avec une de mes fleurs», conclut Cynthia Rodier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires