Domination sur glace

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Domination sur glace
Tout sourire, Justine Miclette célèbre sa médaille d’or, remise à la meilleure Canadienne de sa catégorie. (Photo : courtoisie)

La Chamblyenne Justine Miclette a été sacrée championne au pays lors des Championnats nationaux Canadian Tire de patinage 2022 à Ottawa dans la catégorie junior femme.

Avec un pointage final de 170.01, elle a battu à plate couture sa plus proche rivale par un écart intraitable d’environ 12 points. C’est en cassant la croûte sur la route du retour, jeudi dernier, que la médaillée d’or a livré ses états d’âme tout frais, tout chauds au Journal de Chambly. « Je me sens vraiment fière. Être championne canadienne, c’est un rêve », énonce avec sourire la gagnante.

Après le programme court de mercredi, la jeune femme devançait les 16 autres patineuses venues de divers coins du pays. Toutefois, lors du programme long le lendemain, dès son premier saut, l’athlète a commis une chute qui aurait pu lui être fatale à l’issue de la compétition. Se dressant face au défi, elle a orchestré avec brio les autres sauts de son programme, lui permettant de fouler la plus haute marche du podium. « Tu te parles et tu continues en te disant que ce n’est pas fini encore. Tu dois simplement bien faire, car tu sais que tu es capable », résume-t-elle avec force de caractère devant l’adversité.

« Tu te parles et tu continues en te disant que ce n’est pas fini encore. » – Justine Miclette

Après ce titre de meilleure au pays, la prochaine étape sera une participation aux Championnats du monde juniors de patinage artistique 2022, qui auront lieu du 7 au 13 mars à l’Arena Armeec Sofia, en Bulgarie. La patineuse vient tout juste de recevoir son assignation provenant du comité de sélection de Patinage Canada, fédération sportive de patinage artistique du pays, à cet effet. Après, Justine Miclette ne vise rien de moins que les Jeux olympiques de 2026, à Milan et Cortina d’Ampezzo.

Du talent et de l’engagement

Annie Caron, présidente du Club de patinage artistique (CPA) de Chambly, décrit sans hésitation Justine Miclette comme une future olympienne. « Elle a le physique, le talent et la persévérance pour se rendre aux Jeux olympiques. C’est une vraie athlète », avait-elle affirmé avec assurance après la qualification de Justine pour les Championnats canadiens.

Cependant, au-delà des aptitudes physiques, Mme Caron avait aussi reconnu en Justine Miclette un engagement et une implication rares provenant d’une athlète élite, envers les jeunes du club. « J’adore apprendre aux petits comment patiner. C’est quelque chose que j’aime beaucoup. J’aime leur transmettre cette passion et je veux contribuer à ce qu’ils aient des rêves », dévoile la sportive de 15 ans, qui étudie à l’école secondaire De Mortagne de Boucherville, en Sport-études. Devant les exploits qu’a déjà accumulés la patineuse chamblyenne, l’admiration et l’inspiration se lisent à travers celles qui souhaitent suivre ses lames au sein du CPA.

Une maman présente

Àcôté d’une jeune athlète, il y a généralement un parent qui se donne afin de voir son enfant s’épanouir. C’est le cas de Manon Bolduc, mère de Justine. « On fait des sacrifices comme tous les parents d’athlètes d’élite. Ça devient un mode de vie familial », confie avec simplicité, en terminant, la maman fière devant l’émancipation de sa fille.

Bien qu’encore à l’exorde d’une longue et prolifique carrière sur glace, Justine Miclette ne sait pas encore si elle souhaitera rester dans cet univers lorsque celle-ci prendra fin. Sur le plan professionnel, elle caresse parallèlement d’autres ambitions, comme celle de devenir physiothérapeute.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires