Domaine De Lavoie: L’usage des canons à air devrait être défini

Domaine De Lavoie: L’usage des canons à air devrait être défini

La Ville de Rougemont décidera lundi à l’assemblée du Conseil municipal quelle sera la réglementation pour encadrer l’utilisation des canons à air au Domaine De Lavoie.

Au départ, le conseil songeait à limiter l’usage de cet équipement le matin et le soir, soit de 6h30 à 9h30 et de 18h à 20h la semaine ainsi que de 7h30 à 9h30 et de 18h à 20h la fin de semaine. Ces heures avaient été établies par la Ville puisque les études démontrent que les oiseaux ciblés par les canons à air se nourrissent durant cette période.

Toutefois, après avoir rencontré les producteurs et avoir obtenu leurs suggestions, le conseil a décidé d’attendre avant d’adopter le règlement. Il est probable que les heures d’utilisation changent. De plus, le conseil envisage d’adopter plutôt un projet pilote pour 2015 qui ne serait pas inclus au règlement de nuisances.

Depuis près de deux ans, l’usage de cet équipement pour protéger les récoltes a suscité le mécontentement de plusieurs citoyens. En avril, ce sont plus de 120 personnes qui se sont présentées à la consultation publique sur les canons à air. Les producteurs ont profité de l’occasion pour leur expliquer l’utilité de ces engins bruyants.

Normand Fortin, le propriétaire du Club de golf Rougemont n’est pas satisfait du résultat de la consultation publique. Celui qui milite pour le retrait complet des canons juge invite donc les citoyens à venir témoigner de leur désaccord au Conseil.

«La Ville fait ça pour éteindre le feu et parce qu’elle a peur de M. Lavoie», affirme-t-il. M. Fortin considère que même les heures choisies étaient inappropriées. «Le soir, les gens viennent manger sur la terrasse et le matin le golf ouvre à 7h», explique-t-il.

Outre la nuisance sonore, le propriétaire du Club de golf Rougemont, soulève une autre problématique des canons qui n’a pas encore envisagée par la municipalité. Il indique que dans la réglementation originalement prévue la Ville n’a rien inclus sur la sécurité des enfants. «Les canons devraient être dans des cages grillagées. Les jeunes de 5 ou 6 ans sont curieux et s’ils déclenchent les canons, ça peut les rendre sourds. Le son est de plus de 100 décibels», conclut-il.

Rappelons qu’en décembre 2014 Normand Fortin  a envoyé une mise en demeure au propriétaire du Domaine De Lavoie, Francis Lavoie. Peu de temps avant, il a aussi  porté plainte à la Sûreté du Québec et que celle-ci a donné un constat d’infraction à Francis Lavoie. Toutefois, la Cour municipale à Saint-Césaire a donné raison à M. Lavoie, en octobre 2014. De plus, en septembre 2013, M. Fortin a déposé au conseil une pétition exigeant le retrait des canons à air.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires