Dix humains et trois chiens

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Dix humains et trois chiens
Julie Houle en compagnie de son chien Angus. (Photo : Jean-Christophe Noël)

L’animatrice chamblyenne de l’émission La Poule aux œufs d’or, Julie Houle, ouvre sa porte à une famille ukrainienne.

Quatre femmes de quatre générations issues d’une même famille trouveront refuge chez Julie Houle. C’est effectivement une maman ukrainienne, sa fille de 9 ans, son garçon de 15 ans, sa mère et sa grand-mère qui crécheront chez l’animatrice. S’ajoutent au portrait déjà bien garni deux bichons maltais ayant fait le voyage. Toutefois, absent, son second garçon de 19 ans a été laissé derrière car il fait la guerre.

Julie Houle est habituée à ce que la demeure soit vivante. Elle-même mère de 4 enfants âgés de 6 à 13 ans, c’est avec le père de 3 enfants qu’elle a refait sa vie l’été dernier. Par souci de donner au suivant, elle s’était inscrite sur le site du gouvernement canadien à titre de famille volontaire à accueillir les éprouvés de la guerre en Ukraine. Bien que sensible à la cause actuelle, le volet humanitaire existe en elle depuis bien longtemps. Déjà, au secondaire, elle était dans une organisation au sein de laquelle s’orchestrait du bénévolat envers les démunis ou les personnes âgées. C’est à travers la Carignanoise Marie-Ève Jalbert, qui cherche activement des familles d’accueil pouvant héberger le peuple ukrainien, que Mme Houle a établi le contact avec les humains qui vivront sous son toit.

« On est déjà un clan […] C’est une réalité que nous connaissons. » – Julie Houle

Réactions infantiles

Mère d’enfants qui sont « choyés dans la vie », Julie Houle les a intégrés dans le processus décisionnel d’adoption temporaire. « Je suis tellement fière de leur réaction », partage-t-elle, tout sourire. Individuellement, elle les a consultés afin que la réaction de l’un n’influence pas celle de l’autre. « Ils ont été enthousiastes dès le départ », exprime la Chamblyenne. Son garçon de 9 ans, d’autant plus conscient de la situation, a d’ailleurs une camarade ukrainienne, fraîchement atterrie dans sa classe. « Quand je lui ai demandé s’il se souvenait de la situation en Ukraine, il a complété la phrase en affirmant que nous recevrons une famille », relate-t-elle. Pour ses enfants, l’expérience humaine et culturelle en sera une riche.

Réaménagement et partage de chambres, routine de bain/douche et confection de repas font partie de la nouvelle logistique à façonner. « On est déjà un clan. Il arrive qu’avec mon conjoint, nous soyons 9 dans le même environnement. C’est une réalité que nous connaissons », met en perspective celle qui a élu Chambly pour domicile il y a cinq ans. Elle a transmis à la mère ukrainienne une sorte de règle de vie générale de la maison. « C’est basé sur le respect mutuel. C’est une valeur plutôt internationale. Oui, il y a des règles, mais on vit dans le plaisir », convient celle qui a annoncé la météo à Salut, bonjour! weekend pendant près de 10 ans.

Découvrir Chambly

La Ville de Chambly est une destination touristique reconnue qui attire bon nombre de personnes venant de l’extérieur chaque année. Est-ce que Julie Houle se donne pour mandat de faire découvrir les attraits de la municipalité à ses nouveaux arrivants? « Ah, oui! Assurément! confirme-t-elle d’un rire bien senti. On est très fiers de notre Chambly ». Selon leur intérêt, Mme Houle contribuera à ouvrir les horizons géographiques de ses nouveaux colocataires.

Dans l’attente de l’obtention de son visa de travail, la mère de famille ukrainienne, qui s’exprime en anglais, a passé à distance des entrevues pour un emploi. Julie Houle s’est offerte pour lui procurer une première épicerie ainsi que du matériel de cosmétique. Parallèlement, elle recueille des cartes-cadeaux qu’elle remettra gracieusement à la famille ukrainienne.

Julie Houle

Julie Houle est ambassadrice à la Fondation du Centre Jeunesse de la Montérégie. Elle est également fée marraine du Centre de pédiatrie sociale en communauté de Longueuil. Elle s’implique aussi auprès de Leucan.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires