Différents sentiers de ski de fond et de raquette dans la région

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Différents sentiers de ski de fond et de raquette dans la région
(Photo : courtoisie - Ville de Chambly)

Les amateurs de ski de fond et de raquette ont la possibilité de pratiquer leur sport à différents endroits dans la région, soit à Rougemont, à Chambly et à Carignan.
Bien que la neige n’ait pas été au rendez-vous en début de saison, les pistes de ski de fond sont maintenant tracées et balisées.
À Rougemont, ce sont des bénévoles qui s’occupent des tracés et de l’entretien. À Chambly et à Carignan, ce sont les employés des villes. Le but des municipalités d’offrir ces installations est de promouvoir les saines habitudes de vie et les activités physiques même l’hiver.

Rougemont

Un sentier d’une vingtaine de kilomètres est offert aux amateurs de ski et de raquette à Rougemont. « Ici, le ski de fond se fait aussi en pente. Alors si vous cherchez quelque chose de plat, ne venez pas chez nous », met en garde Jacqueline Fontaine, bénévole du Club de ski de fond et de raquette de Rougemont.
Le sentier est possible grâce aux propriétaires de terrains, qui acceptent que les usagers y circulent.
L’endroit accueille en moyenne 500 usagers annuellement. Des gens de Rougemont et des environs, mais aussi de Montréal. La Ville octroie à l’organisme une subvention de 3000 $ qui permet aux Rougemontois d’accéder au sentier gratuitement. Cette aide financière permet de payer les différentes dépenses. Les autres usagers doivent débourser des frais d’entrée.
Les bénévoles veillent à l’accueil et à l’entretien des pistes avec un traceur fait maison. « Afin de ne pas compacter la neige ni durcir le fond du sentier, la machinerie n’est passée que si nécessaire », indique Mme Fontaine. Le sentier est partagé par les deux sports.
Le Club existe depuis près de 40 ans. Il a été fondé par le Club Optimiste de Rougemont, repris par les Chevaliers de Colomb de Rougemont, et depuis 2011, c’est un organisme à but non lucratif qui l’administre.

« Il y a une piste au bord du canal, dont une grande partie se trouve à Carignan. On invite les gens à la découvrir » – Élaine Magnan

Chambly

La Ville de Chambly offre à ses citoyens, depuis une trentaine d’années, une piste de ski de fond accessible à partir du parc Fonrouge. Auparavant, elle était accessible grâce à la générosité de propriétaires de terrains qui permettaient à la Ville de faire un tracé. Aujourd’hui, Chambly est propriétaire d’une partie des terres et compte en acquérir d’autres.
« On n’a pas tout acquis ce que l’on veut. Ça va nous permettre de continuer de l’offrir l’hiver et de proposer des activités de plein air douze mois par année. C’est intéressant pour les résidants. Ils peuvent pratiquer des sports près de chez eux gratuitement », explique Serge Poulin, directeur des loisirs de la Ville de Chambly. Il ajoute s’inspirer de la base plein air de Saint-Hyacinthe.
M. Poulin mentionne que les marcheurs, de même que les gens en raquette ou en fatbike, pourront éventuellement avoir accès à la piste.
Ce sont les employés de la Ville qui veille à l’entretien de la piste de ski de fond avec son équipement. L’état de la piste est annoncé sur le site Web. M. Poulin indique que la piste permet aux skieurs de faire une randonnée allant de 40 minutes à une heure.

Carignan

Pour la seconde année, la Ville de Carignan propose la location de raquettes et a bonifié son offre en ajoutant des skis de fond.
Les citoyens peuvent s’adonner à la raquette à deux endroits. « Il y a une piste au bord du canal, dont une grande partie se trouve à Carignan. On invite les gens à la découvrir », mentionne Élaine Magnan, responsable des communications pour la Ville.
Une piste est aussi aménagée sur l’Île aux Lièvres. Mme Magnan souligne qu’il est important de respecter le sentier afin de ne pas endommager des éléments à valeur écologique qui se trouvent dans ce secteur.
Cette année, la Ville a aménagé une piste de ski de fond sur la Route verte, qui était utilisée uniquement en été. Elle a obtenu une subvention de 6700 $ de Loisir et Sport Montérégie en collaboration avec Kino-Québec. Cette aide pécuniaire permet de financer une partie de l’entretien de la piste. La Ville a octroyé un contrat de 7200 $. Dans les prochaines années, la Ville prévoit s’équiper afin d’en effectuer elle-même l’entretien. Il n’a pas été possible de connaître le coût relié à l’achat de l’équipement.
La Ville met gratuitement à la disposition de ses citoyens quatre paires de raquettes pour adultes, trois pour enfants, ainsi que six paires de skis de fond pour adultes et deux pour enfants.
Pour les emprunter, les citoyens doivent effectuer une réservation auprès du Service des loisirs. « Pour l’instant, on réussit à combler les demandes. L’idée est d’augmenter la flotte graduellement », indique Audrey Hamel, directrice du Service des loisirs.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de