Une deuxième Coupe Stanley pour Mathieu Joseph

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Une deuxième Coupe Stanley pour Mathieu Joseph
Mathieu Joseph remporte la Coupe Stanley en 2021 en tant que membre de la formation partante. (Photo : réseaux sociaux)

Le malheur du CH a fait le bonheur de Mathieu Joseph, au sein du Lightning de Tampa Bay, grand vainqueur de la Coupe Stanley 2021.

C’est le jeune Ross Colton qui a marqué le but assurant la victoire au Lightning lors de ce cinquième match décisif, mais lors duquel le Canadien se sera bien battu. N’empêche, le Tricolore a beau être l’équipe la plus titrée de l’histoire de la LNH, elle n’a pas mis le gant sur la Coupe Stanley depuis 28 ans. Pour certains supporteurs, c’est un rêve poussiéreux, d’abord enfoui puis déterré, qui semble maintenant leur échapper à tout jamais. Pour d’autres, c’est au moins le triomphe d’un espoir de Chambly, Mathieu Joseph, et de plusieurs autres joueurs québécois au sein de l’équipe du tonnerre, et c’est le cas de le dire.

« Pour tous les jeunes qui écoutent à la maison, des fois,il y a des rêves qui deviennent réalité, il faut juste continuer à travailler. » – Mathieu Joseph

Solide de A à Z

Joseph n’a eu que des éloges depuis le début des matchs en finale contre le Canadien, maintenant un certain niveau d’agressivité et faisant un nombre record (6) de mises en échec et un tir au but bien placé au dernier match. C’est qu’il a su « profiter » de l’opportunité de remplacer Alex Killorn, en raison de sa blessure, dans l’équipe partante pour intégrer l’alignement. « Ce n’est pas facile de rentrer dans un line-up (formation partante ou alignement) en finale de la coupe. J’ai vraiment donné tout ce que j’avais », a déclaré le hockeyeur de 24 ans, que l’on a vu faire un tour de patinoire bien mérité en portant à bout de bras le précieux trophée, qu’il rêvait de remporter pour une deuxième année consécutive, cette fois-ci en tant que membre du fameux alignement. « Les gars voulaient vraiment en gagner une deuxième, et je voulais vraiment faire partie de ça. Tu travailles et les résultats ne sont pas tout le temps là, mais à long terme, des fois, ça paie », a-t-il déclaré sur la glace.

Un message de persévérance

« J’ai tellement travaillé fort, comme l’équipe au complet. Pour tous les jeunes qui écoutent à la maison, des fois, il y a des rêves qui deviennent réalité, il faut juste continuer à travailler », a-t-il offert à tous ceux qui avaient les yeux rivés sur leur écran ou directement sur la patinoire. « Je n’ai pas de mots (…) Je suis tellement content que mon frère (Pierre-Olivier Joseph) soit avec moi, ici. J’ai tellement hâte de le voir. Ma famille, j’aimerais qu’elle soit là. Ça a été une année difficile pour tout le monde. Gagner à la maison, c’est incroyable. Il n’y a pas de meilleur feeling dans le monde. Je dois tellement à mes parents, qui m’ont soutenu. Ma famille, mon frère, on se pousse tous les jours. C’est grâce à eux que je peux vivre des moments comme ça et je ne pourrai jamais les remercier assez pour cela. » Il a aussi eu une pensée pour les joueurs vétérans, « qui sont hors du commun, qui ont changé les façons de jouer de notre équipe, des guerriers, des gars qui se lancent la face devant le tir. Je suis tellement chanceux et choyé d’avoir été mis dans ce groupe-là! ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires