Deux frères créent des capsules web Les Cons-Finés

Par Martine Veillette
Deux frères créent des capsules web Les Cons-Finés
Georges Laraque est un des invités de Gabriel et Xavier Carbonneau, dans Les Cons-Finés. (Photo : courtoisie)

Les frères Xavier et Gabriel Carbonneau ont profité de leur temps libre en raison du confinement pour lancer une série de vidéos intitulée Les Cons-Finés.

Dans leurs capsules, diffusées sur YouTube, Xavier, 13 ans, et Gabriel, 11 ans, reçoivent différentes personnalités connues, dont Pascal Morissette, Alex Perron et Georges Laraque. Le tournage est fait à partir du sous-sol de leur maison de Carignan. Avec une touche d’humour, les deux jeunes de deuxième secondaire et de cinquième année abordent différents sujets avec leur invité. Celui-ci est présent à l’aide d’un iPad positionné à la place de la tête d’un mannequin.

On pourrait dire que la pomme n’est pas tombée loin de l’arbre, puisque leurs parents sont tous les deux producteurs.

Pourquoi avez-vous créé ces capsules?

Nous cherchions une façon de passer le temps. Nous avions envie de donner des nouvelles aux gens qui aiment ces artistes.

Quel est le processus derrière chacune des capsules?

Nous faisons une réunion avec notre père lorsqu’un invité nous répond positivement. On discute de ce qu’on veut proposer comme suggestions et on écrit nos questions. Ensuite, lorsque c’est le temps de tourner, on se pratique sans invité pendant au moins 30 minutes, pour que l’invité ne perde pas de temps et qu’on le garde seulement une dizaine de minutes. Le tournage se fait en continu, des fois, on reprend quelques phrases, mais le moins possible. Ensuite, on fait la recherche sur YouTube pour tous les extraits et on prépare le montage. On fait la première partie du montage et notre père finit le tout pour donner une qualité.

Combien de temps mettez-vous pour chacune des vidéos avant qu’elles ne soient diffusées?

Le tournage se fait rapidement et la préparation prend peut-être une heure. Le montage prend presque une journée complète. On ne compte pas trop les heures.

Quelle aide obtenez-vous de vos parents?

Notre père fait la caméra, nous aide avec notre façon de parler et fait une partie du montage. Ma mère fait de la recherche pour nous trouver des invités. Ils sont très présents avec nous, mais ils veulent vraiment que ça vienne de nous.

Comment faites-vous le choix des invités?

Nos parents connaissent beaucoup de monde dans le milieu artistique. On a fait un petit texte qu’on envoie à plein de monde les réseaux sociaux et on prend ceux qui répondent. C’est pas facile d’avoir du monde disponible. On aimerait beaucoup avoir des gens comme Pier-Luc Funk, Philippe Laprise ou Mikaël Kingsbury, mais ils ne répondent pas tous.

Est-ce que ces capsules seront faites uniquement le temps du confinement ou il pourrait y avoir une suite?

Pour l’instant, c’est juste pour le confinement. Si on a des offres, on verra. On aimerait ça qu’elles soient diffusées ailleurs que sur YouTube.

Que souhaitez-vous faire comme métier plus tard? Pourquoi?

Gabriel : J’aimerais bien jouer dans des films et des séries comme acteur. J’avais commencé avant tout ça, mais mes tournages ont été annulés. J’espère en avoir d’autres plus tard, car j’aime beaucoup la caméra et tout ce qui entoure le cinéma.

Xavier: Je ne sais pas encore, mais les jeux vidéo m’intéressent et devenir gamer professionnel serait un objectif. Je ne cherche pas nécessairement à être devant la caméra.

 

Pour voir les vidéos cliquer ici

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de