Deux débats à venir

Deux débats à venir
Dans le cadre des élections fédérales, deux débats auront lieu le 30 septembre. (Photo : courtoisie)

Afin de se faire une idée avant de se ranger derrière le clan qui lui convient, l’électorat aura deux débats à se mettre sous la dent, au choix, les deux se déroulant le 30 septembre.

À 19 h, au Pavillon Jordi-Bonet, à Mont-Saint-Hilaire, aura lieu un débat entre les candidats des principaux partis politiques dans la circonscription de Beloeil-Chambly afin qu’ils fassent connaître leur position sur les enjeux majeurs de la région. Les candidats présents seront Yves-François Blanchet, du Bloc québécois, Matthew Dubé, du Nouveau Parti démocratique, Véronique Laprise, du Parti conservateur du Canada, Marie-Chantal Hamel, du Parti libéral du Canada, et Pierre Carrier, du Parti vert du Canada. Chloé Bernard, candidate du Parti populaire du Canada, et Michel Blondin, chef du Parti pour l’indépendance du Québec, ne sont pas invités à prendre part au débat.

Ce débat sera l’occasion pour les candidats présents de se prononcer sur différentes thématiques. Pour chacune de celles-ci, trois à quatre enjeux locaux seront proposés aux candidats qui pourront s’exprimer, à leur convenance, sur un ou plusieurs de ces enjeux. Puis, une dernière thématique à saveur plus régionale sera abordée. Les candidats devront présenter leur projet prioritaire, leur engagement concret pour la population de la Vallée-du-Richelieu. Enfin, le débat se terminera par une période réservée aux membres du public qui pourront adresser des questions aux candidats de leur choix. Il sera aussi possible de suivre le débat en direct sur le Web au www.tvr9.com pour ceux et celles qui ne pourraient pas être présents en personne.

Autre débat

À 19 h 30, à l’Hôtel Rive Gauche de Beloeil, la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Montérégie met sur pied un débat afin que les agriculteurs de la région puissent entendre et questionner les différents partis politiques sur les enjeux agricoles et forestiers de la campagne électorale. Deux candidats par parti devraient être présents pour faire valoir leurs points.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de