Finale LHJMQ : Deux buts pour Raphaël Lavoie

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Finale LHJMQ : Deux buts pour Raphaël Lavoie
Raphaël Lavoie a connu une série finale moins prolifique face aux Huskies de Rouyn-Noranda (Photo : courtoisie - Shawn Davidson)

CHAMBLY. La grande finale de la LHJMQ entre les Mooseheads d’Halifax et les Huskies de Rouyn-Noranda est présentement égale un à un et la série se transporte ce soir à Halifax pour le match numéro trois.

Les hostilités ont été lancées jeudi dernier à Rouyn-Noranda alors que les Mooseheads avaient l’intimidante commande d’affronter en les Huskies l’équipe junior ayant cumulé le moins de défaites en saison régulière au pays. En ce sens, les neuf experts de la LHJMQ consultés plaçaient unanimement l’équipe rouynorandienne grande favorite à l’exorde de cette série.

Prêchant par indiscipline en amassant pas moins de dix pénalités mineures lors du premier duel, la troupe haligonienne s’est avouée vaincue sans surprise par la marque de 5 à 2. Affrontant possiblement la meilleure équipe junior canadienne de la saison 2018-19, d’aucune façon la troupe de Raphaël Lavoie ne peut espérer survivre ainsi face à la dévastatrice attaque des Huskies, qui a marqué 320 buts en 68 parties cette saison.

But de Raphaël Lavoie en désavantage

Le pâle aspect lumineux au sein de cette mascarade punitive fut le 18e filet des séries de Raphaël Lavoie. Non satisfait d’avoir fait perdre le disque au premier défenseur, Lavoie a soutenu sa pression afin de subtiliser la rondelle au second défenseur avant de filer seul devant Samuel Harvey, le battant d’un tir vif du côté rapproché. Cela resserrait le débat à 3 à 2 mais ce fut trop peu trop tard pour Halifax.

3
C’est le nombre de buts marqués officiellement en avantage numérique par les Huskies dans cette finale.

Victoire pour les Mooseheads

Sans répit, les antagonistes reprenaient les armes dès le lendemain. C’est une véritable guerre de tranchées que se sont livrée les deux formations. Tirant de l’arrière 4 à 3 en début de troisième période, la troupe des Maritimes a vu son meneur se lever au moment clé, comme le veut le bon vieux cliché. Profitant d’un retour de lancer juteux, Raphaël Lavoie ramenait les deux équipes à la case départ, forçant tout le monde à faire du temps supplémentaire à l’aréna Iamgold. C’est finalement Benoit-Olivier Groulx qui a scellé l’issue de la rencontre en deuxième période supplémentaire en enfilant son second filet du match.

Premier pointeur des séries

Lavoie trône toujours au premier rang des pointeurs des présentes séries. Sa fiche de 19 buts et 10 mentions d’aide lui permet de devancer Joël Teasdale des Huskies qui, malgré ses 29 points également, se retrouve derrière Lavoie en raison de ses sept buts supplémentaires.

La troisième partie se déroulera ce soir au Scotiabank Centre d’Halifax. Quoi qu’il en soit, les deux équipes ont déjà leur laissez-passer respectif leur permettant d’accéder au grand tournoi de la Coupe Memorial, Halifax étant la ville hôtesse du prestigieux tournoi de 2019.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de