Des remorqueurs occupés

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Des remorqueurs occupés
Des sorties de route ont eu lieu sur le chemin Bellerive, à Carignan, ce matin. (Photo : Jean-Christophe Noël)

En ce jour de tempête, le téléphone ne dérougit pas chez les différentes compagnies de remorquage.

En collaboration avec Gabriel Provost

Remorquage Urgence Chambly 24/7 parle de 30 à 90 minutes de délai pour les remorquages réguliers et jusqu’à 4 heures pour les assistances routières.  « C’est très occupé. C’est jamais deux cas identiques. Des fois, ce sont des situations vraiment spéciales », établit la compagnie quant aux différentes problématiques qu’elle rencontre. Selon le kilométrage à parcourir et le poids du véhicule, un service de remorquage peut osciller entre 100 et 300 $.

Chez Chambly Remorquage Inc., « ça ne lâche pas », mentionne l’équipe. Les délais d’attente fluctuent. « Des fois, tu vas chercher un char qui est supposé être facile mais tu perds deux fois plus ton temps », met en perspective le service de remorquage. Un service de remorquage coûte ici 85 $ initialement. S’ajoutent ensuite 2,50 $ du kilomètre. Le temps requis pour sortir le véhicule empêtré affectera également la facture.

« On n’arrête pas, on est occupé. On a des appels un en arrière de l’autre », convient de son côté la compagnie Remorquage Saint-Bruno, dont une dizaine de camions patrouillent dans les secteurs de Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Basile-le-Grand. Véhicules en panne ou coincés dans la neige sont ce que vit la clientèle. « Il n’y a pas d’accidents par exemple. Je vous dirais que quand il neige, les gens sont prudents », note l’entreprise. Lors d’une journée comme celle-ci, les délais d’attente varient de 45 à 120 minutes.

En ce qui a trait au coût, le client doit envoyer une photo de la situation dans laquelle il se trouve. Selon le type de véhicule et la façon dont il est embourbé, le tarif varie. Dans le cas habituel où une voiture est prise dans la neige, le prix est d’environ 125 $. À la fin de la journée, Remorquage Saint-Bruno anticipe avoir répondu à une centaine d’appels dans le secteur.

Accidents sur le territoire

Contactés à savoir si des accidents ont pris place sur le territoire, la Sûreté du Québec et le Service de police de l’agglomération de Longueuil ont mentionné qu’il n’y avait pour le moment pas eu d’événement grave. « Il y a eu quelques collisions et accrochages, mais rien de majeur », indique la porte-parole de la Sûreté du Québec en Montérégie, Catherine Bernard. La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent n’avait pour sa part pas répondu au journal au moment de publier ces lignes.

Mesures de prévention

Afin de ne pas avoir de problèmes sur la route lorsque de telles conditions météorologiques se présentent, Transports Québec indique que certaines mesures peuvent être prises par les automobilistes. « Lorsque l’on se déplace, il est notamment important de bien déneiger son véhicule et de ralentir davantage lorsque l’on approche des sorties sur la route », mentionne le porte-parole du ministère des Transports, Bruno Lacombe. « La plupart des incidents surviennent soit dans les sorties ou à proximité. Si jamais on est sur le point de manquer la sortie, il vaut parfois mieux prendre la prochaine et perdre 10 minutes que rester pris dans la neige. »

Parmi les autres mesures à adopter en tant que conducteur lors de journées de tempêtes, M. Lacombe nomme l’achat d’une trousse d’urgence. « L’assistance peut parfois prendre du temps avant d’arriver. Avoir une couverture, des gants et des chandelles peut faire en sorte de rester au chaud pendant l’attente. » Même si l’acquisition d’une telle trousse peut sembler onéreuse au moment de l’achat, le porte-parole souligne que les articles qui la composent ne sont pas périssables et que ces quelques articles peuvent parfois éviter bien des problèmes.

La trousse complète devrait contenir :

  • Pelle
  • Grattoir
  • Balai à neige
  • Plaques antidérapantes
  • Sac de sable
  • Pour se réchauffer :
    • couverture chaude
    • gants et mitaines
    • allumettes et bougies
    • bottes
    • foulard et tuque
  • Antigel pour canalisations d’essence
  • Antigel de lave-glace
  • Lampe de poche et piles de rechange
  • Câbles d’appoint
  • Pour être bien visible et en sécurité :
    • fusées routières d’urgence ou autre dispositif lumineux (lampe électrique, réflecteur, etc.)
    • Fanion (à quelques mètres derrière le véhicule)
    • Avertisseur d’oxyde de carbone
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires