Des policiers sensibilisent les jeunes

Des policiers sensibilisent les jeunes

Des policiers sociocommunautaires se sont rendus dans les écoles secondaires pour rencontrer les jeunes de 12 à 17 ans.

Crédit photo : courtoisie

Des policiers de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent ont rencontré des jeunes dans les écoles secondaires pour les sensibiliser au phénomène émergent du sextage.

Au total, ce sont 8500 élèves qui ont pu échanger avec des policiers dans le cadre de la campagne de sensibilisation « Les SEXTOS, c’est de la PORNO! », qui s’est déroulée du 21 novembre au 12 décembre.

Cette campagne s’adressait aux jeunes de 12 à 17 ans en milieu scolaire. Le but premier est d’éduquer, sensibiliser et outiller les adolescents face à cette problématique.

8500 élèves ont été rencontrés par des policiers sociocommunautaires dans le cadre de la campagne de sensibilisation « Les SEXTOS, c’est de la PORNO! »

Les agents sociocommunautaires avec la collaboration de certains étudiants, intervenants de l’école et intervenantes communautaires, ont distribué, sur l’heure du dîner, des cartons format cellulaire, et ce, dans toutes nos écoles secondaires.

Les cartons ont été conçus pour montrer aux jeunes les impacts possibles de l’envoi d’un sexto. Les intervenants étaient disponibles pour rencontrer les jeunes, et ce, en toute confidentialité s’ils le désiraient.

Avec l’avènement des réseaux sociaux, il y a risque de partage d’un sexto très rapidement à plusieurs contacts. Si une telle situation arrive, il est primordial d’en parler.

Avec les ressources mises à leur disposition, les adolescents sont mieux outillés pour ne pas vivre la situation seuls.

La Régie de police Richelieu-Saint-Laurent en profite pour rappeler que la production, la possession, la distribution de pornographie juvénile et la publication non consensuelle d’une image intime sont criminelles. (MV)

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de