Des parents passionnés

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Des parents passionnés
Mathieu Joseph dans l’uniforme du Lightning de Tampa Bay. (Photo : courtoisie)

Les garçons de Frantzi Joseph et France Taillon, Mathieu et Pierre-Olivier Joseph, ont beau être loin puisqu’ils évoluent au hockey professionnel aux États-Unis, la famille de Chambly demeure unie malgré la distance.

« Avec la technologie, on a l’impression d’être à leurs côtés même s’ils sont loin. On se parle souvent », relate Frantzi Joseph.

Mathieu Joseph, 22 ans, a amorcé sa seconde saison dans l’uniforme du Lightning de Tampa Bay, dans la Ligue nationale de hockey. Son frère, Pierre-Olivier, 20 ans, a joint les rangs des Penguins de Wilkes-Barre/Scranton, dans la Ligue américaine de hockey.

Leurs parents ne manquent pas un seul de leurs matches, peu importe où ils se trouvent et ce qu’ils ont prévu. Parfois même, les deux jeunes hommes jouent la même soirée. « Peu importe où l’on est, si l’on est en voyage ou en croisière, on transporte nos ordis et iPad et on les suit. Parfois, on est en retard à nos soupers, mais on ne manque pas un match », affirme M. Joseph.

Après chacune des parties, les membres de la famille se textent ou font une conversation vidéo (FaceTime) pour faire un débriefing. « Parfois, Mathieu dit qu’il a moins bien joué, que Pierre-Olivier, lui, a bien joué. D’autres fois, c’est Pierre-Olivier qui a mieux joué. Ou l’on soulève qu’à telle minute, il a fait un beau jeu ou un belle mise en échec », explique le père.

Ils faisaient la même chose lorsque les deux étaient dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). M. Joseph regardait même les parties d’autres équipes. « Je crois que c’est le côté coach en moi », dit-il. Il lui arrivait de repérer un joueur à surveiller et de le mentionner à son fils.

M. Joseph et sa conjointe font aussi la route pour aller les voir jouer en personne. « On se fait un week-end en amoureux en même temps. On joint l’utile à l’agréable », dit-il.

Échange

Pierre-Olivier a été repêché en 2017 en première ronde, soit le 23e, par les Coyotes de l’Arizona. Le défenseur de 6 pi 2 po et 161 lb a été échangé cet été aux Penguins de Pittsburgh avec Alex Galchenyuk contre Phil Kessel. Il avait aussi été échangé au cours de sa dernière année dans la LHJMQ, passant des Islanders de Charlottetown aux Voltigeurs de Drummondville.

« Quand on comprend les raisons derrière l’échange, on l’accepte. C’est une bonne organisation avec de bons joueurs. Il est content. Je leur ai toujours dit “ contrôle ce que tu peux contrôler “. Il y a des étapes dans notre vie qu’on ne peut pas contrôler. La transition s’est bien passée », raconte M. Joseph.

Il ajoute que son fils « se développe de très belle façon ».

Du côté de Mathieu, le début de saison se passe bien aussi, selon le père. « Il a eu des hauts et des bas comme n’importe quel joueur. En général, ça va bien », indique-t-il. Le hockeyeur a réalisé jusqu’à maintenant quatre buts et trois assistances en 31 parties. Pierre-Olivier a pour sa part un but et une assistance en 17 parties.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de