Des œuvres sur l’excès de pensées

Photo de Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Par Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Des œuvres sur l’excès de pensées
L’œuvre Overthink. (Photo : Ville de Chambly)

L’artiste Marie-Chloé Duval vous invite à découvrir les œuvres de sa série Tout repenser, une exposition de peinture présentée au Pôle culturel de Chambly jusqu’au 12 juin.

Mme Duval se consacre à la peinture depuis 2016. Elle a participé à sa première résidence artistique à Haihatus, en Finlande, en 2019, et à une mission de développement culturel à Paris, la même année. Elle compte plusieurs expositions à son actif, ayant présenté ses œuvres à Chicago, à Palm Springs et à San Francisco, en plus du Québec.

À Chambly, elle signe l’exposition Tout repenser, où elle propose la rencontre entre des éléments opposés, dont le noir et le blanc, l’abstrait et le figuratif, le mouvement et la rigidité, « ainsi que des éléments plus sombres de la réalité humaine et leur transformation vers le lumineux ».

« Je n’ai jamais utilisé de chevalet (…) » – Marie-Chloé Duval

Sa démarche artistique

C’est au moyen de la peinture, de l’acrylique, des feutres et de la photo que l’artiste tente d’affranchir le regard du public des codes et des constructions sociales qu’il a intégrés. « La peinture met sur toiles la notion de la présence et de l’absence, la sublimation de la violence », lit-on dans le texte qui présente l’exposition.

On y définit sa démarche par la « quête de l’insaisissable », une proposition au public « de créer sa propre interprétation de ce qui est caché au-delà du premier regard, dans un désir de confrontation des perceptions ».

« Dans mon processus créatif, c’est très instinctif, très libre. Pour moi, la création, c’est (s’y échapper) vraiment beaucoup. Je n’ai jamais utilisé de chevalet, je crois. Je mets la toile au sol. Si j’utilise une toile qui est non tendue, qui est vraiment sur un rouleau, je vais la mettre au mur, je vais travailler, je vais la mettre au sol », décrit l’artiste.

« Chaque œuvre a quelque chose que j’aime, pour différentes raisons, que ce soit parce que j’ai eu du mal à la faire, ou de la facilité, ou parce que j’ai exploré une nouvelle façon de travailler. »

La réflexion et le paradoxe pour thème

Sa création intitulée Overthink (trop réfléchir) représente un individu duquel jaillit, à la place de la tête, un tourbillon, illustrant ce trop-plein de pensées qui envahissent parfois l’esprit humain.

Mme Duval s’est notamment inspirée de son parcours académique pour articuler cette thématique, ayant été confrontée à des situations paradoxales dans le cadre de ses études de criminologie.

Si le vernissage se tenait le 31 mars dernier, l’exposition demeure offerte selon les heures d’ouverture du Pôle culturel de Chambly, ainsi que sous forme de galerie virtuelle sur le site ville.chambly.qc.ca/expositions.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires