Des joueurs de baseball de Marieville tirent leur épingle du jeu

Des joueurs de baseball de Marieville tirent leur épingle du jeu

Gabriel Massé et Patrice Labonté ont performé à haut niveau jusqu’à Québec lors du Défi Triple Jeu.

Crédit photo : courtoisie

La saison de baseball vient de se terminer pour plusieurs joueurs de la région. Le président de baseball Marieville, Benoit Constantin, dresse un bilan positif de son association. Même si elle compte moins de joueurs que d’autres villes comme Chambly ou Saint-Jean-sur-Richelieu, elle a su se démarquer avec de bonnes performances individuelles.

Dans la catégorie moustique A, Gabriel Massé en était à sa première année au baseball. Il s’est démarqué, malgré la saison difficile de son équipe. Les Royaux doivent compétitionner contre des formations ayant un bassin de population de 2 à 3 fois plus élevé, si l’on tient compte que Saint-Jean-sur-Richelieu a quatre équipes par exemple. Ce qui explique en partie leur piètre fiche de 2-16 en saison régulière.

Pour en revenir à Massé, il a gagné le Défi Triple Jeu aux régionaux qui se tenaient à Longueuil. Il a terminé au 2e rang provincial dans la catégorie moustique A et AA au Défi Triple Jeu qui se tenait au stade des Capitales de Québec. Il a réussi cet exploit même s’il était confronté à des joueurs de calibre AA.

Patrice Labonté, un joueur du moustique B, en était à sa 2e année au baseball. Il a terminé premier au Défi Triple Jeu régional et il a fini 5e provincial, également à Québec au stade des Capitales.

« Je suis content de la progression du baseball à Marieville qui prend de l’ampleur d’année en année. En 2008, seulement 68 joueurs de baseball étaient inscrits et cette année 126 joueurs, presque le double d’inscriptions. Ce fut une expérience extraordinaire et remplie de beaux défis », mentionne M. Constantin.

Une médaille d’or aux Jeux du Québec

Nelson Volel, un jeune athlète de 15 ans qui mesure déjà 6 pieds et 2 pouces et pèse 160 livres, est revenu de Thetford Mines avec une médaille d’or au cou. Le Marievillois a déjà beaucoup d’expérience puisqu’il en est à sa 7e année au baseball mineur.

« L’association est considérée petite, n’ayant pas beaucoup de joueurs. Sauf qu’elle a su développer quelques joueurs au niveau AA. Cette année, nous avions quatre joueurs au niveau AA qui ont évolué avec les Pirates du Haut-Richelieu. » – Benoit Constantin

Celui qui a pour idole Marcus Stroman, un lanceur partant chez les Blue Jays de Toronto, est lanceur lui aussi. Il patrouille le champ gauche et le champ centre quand il n’est pas au monticule. Sa formation de la Rive-Sud bantam AA a remporté l’or sans trop de difficulté.

« Nos attentes étaient très élevées dès le départ, car nous savions que nous avions l’équipe pour réussir de grandes choses. Nous avions d’excellents lanceurs, une solide défensive et des frappeurs de puissance. Nous avons perdu notre premier match, mais cela ne nous a pas arrêtés. Nous avons rebondi en défaisant toutes les autres équipes. En demi-finale, nous n’avons eu aucune difficulté face à la Côte-Nord, et en finale nous avons facilement vaincu Lanaudière », mentionne Nelson Volel.

Volel a pour objectif de percer l’alignement du midget AAA De Mortagne.

L’association de Marieville a connu une bonne augmentation de joueurs cette année. En 2018, nous avions 107 joueurs, et cette année 126 joueurs au total. Olivier Martel, Ryan Fortier et bien sûr Nelson Volel.

« L’association est considérée petite, n’ayant pas beaucoup de joueurs. Sauf qu’elle a su développer quelques joueurs au niveau AA. Cette année, nous avions quatre joueurs au niveau AA qui ont évolué avec les Pirates du Haut-Richelieu. Ses joueurs sont Gabriel Pépin, Olivier Martel, Ryan Fortier et Nelson Volel », indique M. Constantin.