Des interventions dès la maternelle

Par Martine Veillette
Des interventions dès la maternelle
L’Enfant s’éveille... s’émerveille

Depuis six ans, Paul Grondin coordonne des ateliers afin d’aider les élèves du primaire à surmonter certaines difficultés par l’entremise de son projet L’Enfant s’éveille… s’émerveille.

Ces ateliers font l’objet d’un documentaire intitulé Tendre la main, qui a été lancé au début du mois de novembre et qui sera accessible en décembre. Durant toute une année scolaire, le réalisateur Jean-Pierre Roy a suivi deux classes de maternelle de l’école Notre-Dame-de-Fatima à Marieville. Deux élèves étaient davantage ciblées pour leur cheminement.

La première avait de la difficulté à tenir des ciseaux et des crayons, en plus d’être dans sa bulle. Le travail en petit groupe l’a aidée à « s’éveiller ». L’autre élève, un garçon, était très excité et avait de la difficulté à se concentrer. Les ateliers l’ont aidée à « s’enraciner ».

La rencontre entre M. Grondin et le réalisateur s’est faite en 2018. Dès septembre 2018, il entrait dans les classes de maternelle de l’école Notre-Dame-de-Fatima à raison d’une fois par mois.

« L’objectif est d’agir tôt pour favoriser la persévérance scolaire. » – Paul Grondin

Le projet

Le projet de M. Grondin est présent dans cinq écoles, cette année. Son but est de dépister tôt les problématiques reliées à l’apprentissage de l’élève pour intervenir. « L’objectif est d’agir tôt pour favoriser la persévérance scolaire », dit-il.

Il est donc présent dans les classes de maternelle afin que tous les élèves développent leur plein potentiel sur les plans physique, affectif et social.

Dans le cadre de ses ateliers, M. Grondin accompagne le parent, qui est le premier guide auprès des enfants. « Je leur montre comment intervenir, comment connaître les besoins de l’enfant », souligne-t-il.

De plus, il les oriente vers des spécialistes évoluant en ergothérapie, en psychoéducation, en orthopédagogie et en orthophonie, selon les besoins.

Annuellement, une centaine d’élèves sont aidés dans le cadre du projet L’Enfant s’éveille… s’émerveille.

Le réalisateur du documentaire souligne que l’importance de ce projet est l’interrelation entre les professeurs, les élèves, les parents et la communauté. Ce programme devrait être implanté dans tout le Québec.

Sur la page Facebook du projet, on peut lire le témoignage d’un parent dont l’enfant a bénéficié de ce service. « Ma fille m’a dit que maintenant, elle pouvait parler devant sa classe, qu’elle n’avait plus peur de faire rire d’elle. »

Le documentaire a été financé par la Fondation pro études. Le DVD peut être commandé auprès de la Fondation au fondationproetudes@outlook.com.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de