Des initiatives vertes lancées par des entreprises

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Des initiatives vertes lancées par des entreprises
(Photo : Martine Veillette)

Des entreprises de la région contribuent à protéger la planète. Une clinique dentaire utilise des boîtes de récupération de déchets et un concessionnaire automobile contribue à diminuer le nombre de bidons de lave-glace.
Depuis environ un mois, la clinique dentaire Goulet et associés, à Chambly, offre à ses clients la possibilité de déposer dans une boîte leurs déchets d’hygiène dentaire tels tubes de dentifrice, brosses à dents et boîtes de soie dentaire. Ces objets seront ensuite récupérés par l’entreprise Terracycle, qui se spécialise dans la récupération de déchets normalement considérés comme non recyclables.
L’idée est venue de la dentiste Louise Goulet. Elle explique avoir vu une vidéo montrant une brosse à dents qui se retrouvait dans l’océan plusieurs années après avoir été jetée. « On en distribue 4000 par année et on recommande de les changer tous les trois mois », affirme-t-elle. La dentiste voulait trouver une façon plus écologique. Elle a regardé les brosses à dents en bambou, mais y a vu certains inconvénients.
En effectuant des recherches, elle a vu que la compagnie qui récupère leurs gants de latex offrait aussi cette boîte zéro déchet bucco-dentaire. « Elle commence à se remplir, indique Dre Goulet. Les gens la voient, c’est une nouvelle habitude à prendre. J’espère que des collègues vont emboîter le pas pour qu’il y ait plusieurs points de collecte. »

« Oui, c’est une goutte d’eau dans l’océan, mais c’est ça de moins dans les vidanges. Peut-être que ce geste peut en inspirer d’autres. » – Louise Goulet

La clinique doit payer pour offrir ce service. « Ce n’est rien comparativement à ce que ça coûtera plus tard si c’est envoyé dans l’environnement. Dans le domaine de la santé, on pollue énormément. Il y a beaucoup de choses qu’on ne peut pas récupérer. On est conscients qu’on n’aide pas la planète. On essaie de faire notre bout. »
La propriétaire soutient que sa clinique tente de recycler le maximum. Tous les gants utilisés, soit plus de 1200 paires par semaine, sont aussi récupérés par l’entreprise Terracycle. Un de ses collègues a trouvé un endroit à Montréal où l’on recycle ce type de plastique utilisé pour les emballages. À la clinique, les hygiénistes utilisent des boîtiers de soie dentaire rechargeables.
« Oui, c’est une goutte d’eau dans l’océan, mais c’est ça de moins dans les vidanges. Peut-être que ce geste peut en inspirer d’autres », croit-elle.
Dre Goulet souhaite que le gouvernement légifère pour diminuer le suremballage des produits.
De plus, la dentiste propose à ses patients d’utiliser des brossettes interdentaires plutôt que la soie dentaire. Ce produit peut être utilisé plus d’une fois avant d’être déposé dans la boîte zéro déchet.

Liquide lave-glace

Le concessionnaire Ostiguy Ford offre depuis peu la possibilité de remplir un bidon de liquide lave-glace à son Centre de l’auto et du pneu Voie Rapide. « Les clients n’ont qu’à se présenter en concession. On va remplir leur bidon et facturer selon la quantité prise », explique Stéphanie Ostiguy, directrice des ventes.
La succursale Ford de Richelieu a pris cette initiative afin de faire sa part pour l’environnement. « Tout le monde a des bidons et on essaie tous de recycler, indique Mme Ostiguy. Si on calcule le nombre de bidons avec les voitures sur les routes, ça en fait beaucoup. Comme on a déjà du liquide lave-glace à la concession, on a pensé l’offrir pour sortir du lot et avoir une conscience plus verte. »
Elle ajoute que des clients viennent tous les six mois pour assurer l’entretien de leur véhicule. C’est une belle occasion pour remplir leur bidon de lave-glace. « C’est quelque chose qu’on peut offrir quand le client vient », soutient la directrice.
L’initiative a été lancée il y a quelques mois, principalement pour cette période de l’année où les automobilistes utilisent davantage de liquide lave-glace. « On est en période de tests, mais on pense l’offrir à l’année », souligne Mme Ostiguy.
Par ailleurs, la succursale Ostiguy Ford fait aussi d’autres efforts pour la planète, notamment pour le service du café. Elle n’utilise plus de verres en styromousse ni de pailles en plastique. Les verres sont en carton et des bâtonnets de bois sont offerts. Le concessionnaire automobile souhaite également l‘arrivée de l’organibac (le bac brun) dans son établissement afin de pouvoir détourner des poubelles tous les résidus de café qu’il produit.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de