Des hockeyeurs chamblyens se démarquent

Des hockeyeurs chamblyens se démarquent

De gauche à droite : Mathis Palin, Mathis Carrier, Igor Mburanumwe et François-Olivier Bordeleau

MONTÉRÉGIE. La Coupe belairdirect avait lieu la fin de semaine du 4 au 6 mai. Elle regroupait les 600 meilleurs espoirs, 300 joueurs de moins de 14 et 15 ans. Chambly était bien représentée alors que cinq joueurs de la municipalité y participaient.

Un texte de Patrick Berger

Pour chaque tranche d’âge, vingt joueurs étaient sélectionnés par leur structure intégrée, un total de 15 structures au Québec. Il s’agissait de la toute première édition du tournoi, qui était présenté à Saint-Hyacinthe.

Durant cette première Coupe belairdirect, Hockey Québec visait un encadrement et un contenu ciblé au développement de ses joueurs. Ces derniers étaient évalués par les entraîneurs et membres du personnel présents, en plus d’être sous la loupe de plusieurs dépisteurs tout au long de l’événement.

Chez les moins de 15 ans, Mathis Palin, Igor Mburanumwe, Mathis Carrier et François-Olivier Bordeleau sont les Chamblyens qui avaient été sélectionnés pour faire partie des Gaulois du Richelieu.

L’équipe a connu un excellent tournoi grâce à trois victoires, une défaite et un revers en tirs de barrage. La défaite des Gaulois lors du 4 match n’a pas eu d’impact, puisque la formation de l’entraîneur-chef Marc-André Ronda était pratiquement assurée de passer en demi-finales grâce à un impressionnant total de 17 buts marqués contre 3 buts accordés lors de leur trois premiers matchs.

« Nous avons vécu une très belle expérience et je suis satisfait de la performance et de l’implication de tous mes joueurs », souligne Marc-André Ronda.

Performances de nos Chamblyens

François-Olivier Bordeleau s’est illustré d’entrée de jeu en inscrivant le premier but des Gaulois en plus d’en ajouter un autre dès la première période du premier match. Mathis Carrier, comparé à Brendan Gallagher pour sa fougue, a ouvert le pointage lors du deuxième match, dans un gain de 5-1 contre les Forestiers de l’Abitibi. Pour le troisième match, c’était au tour de Mathis Palin d’ouvrir le pointage dans une victoire de 4-0. Pour sa part, Igor Mburanumwe, un défenseur « physique » a largement contribué en affrontant les meilleurs trios adverses tout au long du tournoi.

Troisième meilleure équipe au Québec

Le parcours des Gaulois s’est arrêté contre les Chevaliers de Québec-Chaudière-Appalaches. Nathan Gaucher, un ancien joueur de Chambly, qui est supervisé par la LHJMQ depuis quelques saisons, a égalisé la marque à 2-2 en troisième période de la demi-finale. Les Chevaliers ont eu le dessus en tirs de barrage, ce qui a conféré la troisième position aux Gaulois.

Chez les moins de 14 ans, le Chamblyen Louis-Philippe Fontaine s’est illustré avec une récolte de trois buts et une aide en trois matchs. L’équipe n’a malheureusement pas été en mesure d’avancer en demi-finales, malgré deux victoires en trois matchs.

Les Vikings de Laurentides-Lanaudière ont vaincu les Élites de Saguenay-Lac-St-Jean/Côte-Nord par le pointage de 5 à 1 lors du match ultime dans les M14.

Du côté des M15, l’équipe qui a vaincu les Gaulois, les Chevaliers, ont été sacrés champions à la suite d’un gain de 5-1 face aux Lions du Lac St-Louis.

Au total, les deux groupes ont joué 66 matchs en trois jours.