Des Filles du Roy en visite

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Des Filles du Roy en visite
La coordonnatrice du grand projet des banderoles, Lise Hubert, installant un drapeau d’une Fille du Roy de Chambly. (Photo : courtoisie)

Le Vieux Presbytère de Saint-Bruno-de-Montarville a reçu la visite de sept Filles du Roy, en juin dernier. Certaines venaient récupérer des drapeaux conçus par des citoyens, notamment de Chambly.

Une visite qui est hors du commun. Même d’un autre siècle.

Accompagnées d’un habitant, ces Filles du Roy se sont promenées au parc du lac du Village. Ces invitées de marque, appelées les « mères de la nation », étaient de passage pour un événement spécial.

Depuis près de deux ans, à travers la province, des artisans confectionnent des drapeaux de tissu en leur honneur en vue de souligner leur apport à l’histoire de la Nouvelle-France et leur importance comme ancêtres dans les familles québécoises. À Saint-Bruno-de-Montarville, ces Filles du Roy venaient assister à une remise de drapeaux.

Ces gentes dames en visite au Vieux Presbytère venaient récupérer des drapeaux conçus par des citoyens de Saint-Bruno-de-Montarville, Sainte-Julie, Chambly, Boucherville, Longueuil et d’autres villes de la Rive-Sud (Montréal), d’ailleurs au Québec et même de l’Ontario francophone.

7 – C’est le nombre de Filles du Roy en visite à Saint-Bruno-de-Montarville

Il y a eu remise officielle et une exposition de plus de cent drapeaux qui flottaient au vent, sur des cordes entre les arbres du site, sous les yeux admiratifs de la cinquantaine de participants et de visiteurs. Un rallye facultatif sur les drapeaux leur était aussi proposé.

Après la cérémonie de remise des drapeaux, la chorale Les Voix de la Neufve-France, sous la direction de Lise Hubert, a interprété plusieurs chansons et raconté des anecdotes de vie : la traversée de l’Atlantique, l’arrivée à Québec, le choix d’un mari… De plus, Mme Hubert, de Québec, membre de la Société d’histoire des Filles du Roy et coordonnatrice de ce grand projet des drapeaux, se promène dans quelques villes du Québec pour les recueillir, dont ce passage à Saint-Bruno-de-Montarville.

Elle était ravie et impressionnée de tous ces drapeaux qui seront rassemblés par lieux où les Filles du Roy se sont établies. Les drapeaux regroupés formeront des banderoles colorées. Une grande exposition de toutes les banderoles est en préparation et à suivre l’année prochaine.

Projet Banderoles 2023

La Montarvilloise Marlène Boudrias a recruté plusieurs personnes pour l’activité. C’est elle qui était responsable de cet événement à Saint-Bruno-de-Montarville. « J’ai connu ce projet par mon association de retraités de l’enseignement, l’Areq Lajemmerais, à l’automne 2020. Il s’agissait de fabriquer un drapeau en tissu pour une Fille du Roy, que ce soit dans notre lignée généalogique ou non, de le décorer et d’y inscrire une courte biographie », relate Marlène Boudrias.

Chacune des Filles du Roy, près de 770, a maintenant son drapeau. En 2020 et en 2021, la coordonnatrice de ce grand projet de réaliser tous les drapeaux, Lise Hubert, recrutait des artisans un peu partout au Québec. « Je me suis inscrite en faisant quatre drapeaux. J’ai diffusé l’information et j’ai recruté ainsi 80 personnes. J’ai formé un groupe que j’ai nommé L’Amicale des Filles du Roy. Au total, mon groupe a réalisé 80 drapeaux », ajoute Marlène Boudrias.

Elle profite de l’occasion pour remercier tous les collaborateurs qui ont permis la réussite de cette journée spéciale. Les créatrices et créateurs des drapeaux; le conseiller municipal et responsable du patrimoine, de la culture et des arts, qui a fait une allocution, Vincent Fortier; Martine Deschamps et France Lavoie, de la division Culture et patrimoine à la Ville de Saint-Bruno; le Centre d’exposition du Vieux Presbytère; le Cercle de Fermières de Saint-Bruno; Gisèle Prévost, Françoise Rioux, Micheline et Richard Lagrange pour l’aide au montage et à la table d’accueil; ainsi que la chorale Les Voix de la Neufve-France, « qui a charmé le public ».

En 2023, la Société d’histoire des Filles du Roy souhaite souligner ces filles et ces femmes venues s’établir en Nouvelle-France entre 1663 et 1673 par la tenue d’événements tout le long de la vallée du Saint-Laurent où elles ont vécu.

Cela fera donc 350 ans en 2023 que le dernier groupe de femmes est arrivé, en 1673. Au total, on estime à près de 770 filles à marier que Marguerite Bourgeoys a appelé Filles du Roy en 1698.
Parmi les activités proposées lors des commémorations au Québec, il y a cette réalisation de drapeaux. Un drapeau pour chaque Fille du Roy. Ceux-ci servent de décorations lors de célébrations qui se dérouleront un peu partout au Québec en 2022 et en 2023. Les drapeaux servent aussi de connaissances historiques, car une courte biographie y est inscrite. Chaque drapeau est unique.

Partager cet article