Le salon Spawzzz recueille des dons pour les chiens de sans-abris

Le salon Spawzzz recueille des dons pour les chiens de sans-abris

Stéphanie Parent et ses employés.

Crédit photo : courtoisie

Pour aider les jeunes sans-abris qui ont des animaux, Stéphanie Parent amasse des dons de nourriture et d’accessoires pour eux à son salon de toilettage Spawzzz.

Son idée a germé lorsqu’elle a entendu l’histoire, au début du mois de décembre, de chiens de sans-abris qui sont morts de froid. « Ça faisait un certain temps que je pensais à un moyen pour aider des chiens moins chanceux, raconte-t-elle. Quand j’ai entendu que des chiens étaient décédés parce qu’ils ne pouvaient pas entrer dans les refuges, je me suis dit qu’on a tous des choses qui traînent chez nous qu’on peut leur donner. »

La propriétaire du salon, ouvert depuis quatre ans à Chambly, a installé une boîte à son commerce dans laquelle les gens peuvent déposer des dons, comme de la nourriture, des laisses, des colliers, des os, des couvertures, des vêtements et autres accessoires destinés aux animaux. Mme Parent s’est associée à l’organisme Dans la rue, qui œuvre auprès des jeunes sans-abris depuis trente ans.

Elle souhaite aller lui porter une première livraison à temps pour Noël. Elle veut par la suite continuer d’amasser des dons. « Je vais voir comment ça va et si ça vaut la peine de continuer », affirme-t-elle. Mme Parent a déjà recueilli une boîte de dons et compte en ajouter de son commerce.

« C’est important que leur chien ait chaud et soit nourri. Si ça peut leur enlever un stress dans leur vie qu’on aide leur animal. » – Stéphanie Parent

Dans la rue se chargera de distribuer le matériel aux bonnes personnes. « J’aurais aimé aller les donner moi-même et voir les chiens parce que je les adore. Mais c’était plus simple de m’associer à un organisme qui connaît le milieu », indique Mme Parent.

Aider à travers les animaux

En amassant ces dons, elle souhaite aider les sans-abris à mieux vivre. « Ce ne sont pas nécessairement des mauvaises personnes qui vivent dans la rue. Parfois, c’est parce qu’ils vivent un moment difficile. C’est important que leur chien ait chaud et soit nourri. Si ça peut leur enlever un stress dans leur vie qu’on aide leur animal », indique Mme Parent.

Selon la conseillère en communication de l’organisme Dans la rue, l’animal est souvent très important dans la vie d’un sans-abri. « Il est leur meilleur ami, leur famille et la prunelle de leurs yeux, soutient Martine Huard-Guillemette. Ils sont toujours avec eux. Ils vont souvent acheter pour leur animal avant de penser à eux. Si on peut leur fournir un manteau pour leur chien, ils pourront mettre l’argent sur de la nourriture ou des produits d’hygiène. »

Elle souligne que l’organisme reçoit régulièrement des dons, autant pour les sans-abris que pour leurs animaux, qui sont toujours appréciés. « Ça aide beaucoup », clame Mme Huard-Guillemette.

Elle précise que Dans la rue donne des items tout au cours de l’année. « C’est important, parce que lorsqu’un jeune vient chercher un item, c’est notre point de contact avec lui, dit-elle. On peut ensuite le diriger vers nos autres services. »

Il ne lui a pas été possible de chiffrer exactement le nombre de sans-abris ayant des animaux. Par contre, la porte-parole mentionne qu’une soixantaine passe mensuellement au centre.

De plus, un mercredi par mois, avec la collaboration d’étudiants en médecine vétérinaire, une clinique est ouverte pour examiner les animaux.

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de