Des croque-livres à remplir à Carignan

Par Martine Veillette
Des croque-livres à remplir à Carignan
La Ville de Carignan souhaite regarnir le contenu des boîtes de livres de son territoire. (Photo : courtoisie)

La Ville de Carignan demande l’aide du public afin de regarnir les boîtes de livres jeunesse de son territoire.

La Ville écrit dans son communiqué : « les croque-livres du territoire ont le ventre vide! » Elle fait donc appel à la générosité des citoyens pour les remplir.

Le principe des croque-livres consiste à mettre à la disposition des gens des boîtes remplies de livres. Elles sont placées dans des lieux publics un peu partout sur le territoire. Les citoyens sont invités à y emprunter et à y déposer un ou des livres.

« Ce service écoresponsable est gratuit et ne nécessite aucune inscription. L’objectif est de faire voyager les livres d’un lecteur à un autre », indique la Ville.

Les personnes peuvent donc aller déposer livres pour enfants, romans jeunesse, bandes dessinées ou autres livres destinés aux adolescents directement dans le croque-livres de leur secteur, ou à la réception de l’hôtel de ville durant les heures d’ouverture. Les employés prendront alors soin de bien répartir les livres dans les différentes boîtes conçues à cet effet.

Les croque-livres pour enfants/adolescents sont localisés aux endroits suivants : au parc Genest sur l’Île Goyer, en bordure de l’école du Parchemin, près du Centre multifonctionnel, devant la rue Marguerite-Boileau, au parc de la Source et au parc du Domaine.

Des étagères pour les organismes

À Chambly, la Ville s’est départie d’étagères pouvant recevoir des livres et qui se trouvaient dans l’ancienne bibliothèque. Elle en a fait don à la Société d’histoire de la Seigneurie de Chambly ainsi qu’à des écoles pour leur bibliothèque scolaire. Comme la Ville s’est dotée de nouvelles étagères pour la bibliothèque dans le Pôle culturel de Chambly, elle a donc évalué les différentes options pour l’avenir des anciennes.

« Ce mode de fonctionnement s’inscrit dans une optique environnementale prônant la récupération des objets », indique la Ville de Chambly dans un communiqué.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de