Des cadets de Chambly sur la ligne de départ

Par Martine Veillette
Des cadets de Chambly sur la ligne de départ
L’ensemble des cadets de Chambly qui ont participé à la Course de l’Armée du Canada. (Photo : courtoisie)

Au total, 24 cadets, un capitaine et deux lieutenants du corps de cadets 2793 Chambly ont pris la ligne de départ des 5 km, 10 km, 21,1 km ou du combo 5 km plus 21,1 km lors de la Course de l’Armée du Canada, tenue le 22 septembre à Ottawa.

La course regroupait 18 000 coureurs d’un peu partout dans le monde, pas seulement du Canada. Les fonds amassés grâce à cette activité sont remis aux militaires blessés en service.

Il s’agissait de la troisième édition à laquelle le regroupement chamblyen prenait part. Un engouement pour cette course s’est créé au fil des trois années et le nombre de participants n’a cessé d’augmenter. L’objectif, l’an prochain, c’est d’en attirer davantage.

« La particularité de cette course est qu’avant chacun des départs, il y a un départ de militaires blessés. Ça ajoute un aspect solennel. C’est une manière de remercier ces gens qui représentent notre pays et travaillent pour lui. Pour les jeunes, ça leur permet de comprendre ce qu’ils font et c’est assez impressionnant », souligne Rudy Allen, capitaine des cadets de Chambly, également ambassadeur de cette course.

Il ajoute que « l’intention du commandant (du corps de cadets de Chambly) est d’amener l’ensemble des jeunes cadets et d’en faire un voyage culturel à Ottawa ». La course se déroule au Musée canadien de la guerre, que les participants peuvent visiter gratuitement.

Bonne performance

De manière générale, les cadets chamblyens ont bien performé dans les diverses catégories. Peu importe les résultats de l’ensemble des participants chamblyens, le capitaine s’est dit fier d’eux. « Pour les jeunes, le temps ou le classement importent peu. C’est qu’ils l’ont fait et qu’à la fin, ils avaient le sourire. » Ensuite, poursuit-il, le but est que les participants améliorent leur résultat l’an prochain.

Le capitaine Allen souligne la performance d’Olivier Martin, 16 ans. Il a participé au défi du commandant, qui regroupe dans la même journée le parcours du 5 km et celui du 21,1 km. Le jeune cadet a complété la compétition 2e dans sa catégorie sur 27 participants et 14e au classement général, qui regroupe 1598 coureurs. On peut dire que l’élève a dépassé le maître, puisque Rudy Allen, 35 ans, a terminé 50e au classement général.

« Pour les jeunes, le temps ou le classement importent peu. C’est qu’ils l’ont fait et qu’à la fin, ils avaient le sourire. » – Rudy Allen

« C’est incroyable et surprenant. Olivier court depuis un an et demi. C’est un grand sportif, mais ses résultats sont incroyables. Dans la masse de coureurs, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit autant dans le haut du classement », souligne le capitaine. Il ajoute que c’était la première fois que le cadet parcourait une aussi grande distance. Le sergent Martin avait également bien performé lors de compétitions de biathlon avec les cadets, se rendant à l’échelle nationale.

Pour se préparer aux différentes courses, dont celle-ci, les jeunes s’entraînent d’avril à juin en moyenne une heure par semaine avec le capitaine Allen. Il leur montre les techniques de course et comment bien se nourrir et s’hydrater.

Ambassadeur de saines habitudes

Rudy Allen pratique la course à pied depuis une dizaine d’années. Il a commencé ce sport parce que c’était « à la mode » et en a finalement eu la piqûre. L’athlète s’est ensuite dirigé vers un volet plus axé sur l’endurance et participe maintenant à des triathlons.

Il était ambassadeur pour la Course de l’Armée Canada pour la seconde année et y prenait part pour la 9e édition. « Mon rôle d’ambassadeur consiste à en parler dans ma communauté et à porter fièrement les couleurs », souligne le coureur.

C’est ce qu’il a fait avec son regroupement de cadets. Il est d’ailleurs un ambassadeur de saines habitudes de vie et de pratique sportive au sein de l’organisation depuis son arrivée il y a quatre ans. « Ça existait déjà avant mon arrivée. J’y ai mis plus d’accent parce que j’aime ça et parce que je voyais que les jeunes avaient un intérêt. Je les ai amenés à un niveau supérieur », dit-il. Les saines habitudes de vie et l’activité physique sont deux des principaux objectifs au sein des cadets.

Cadets

Le capitaine souligne qu’il est toujours possible, pour les jeunes de 12 à 18 ans intéressés, de s’inscrire au corps de cadets. Ils peuvent se rendre, le samedi à 9 h, à l’école de Bourgogne à Chambly. L’inscription est gratuite. « Ce n’est pas fait pour tout le monde, mais c’est le secret le mieux gardé », soutient M. Allen, qui invite les gens à venir s’informer.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de