Des boîtes à l’Être pour la Saint-JeanSaint-Jean

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Des boîtes à l’Être pour la Saint-JeanSaint-Jean
Nadia Nadège avec une des Boîtes à l’Être. (Photo : courtoisie - JGMartel, Inspirigo Studio 2021)

Mercredi sera la 187e édition de la fête nationale du Québec. Après une Saint-Jean célébrée devant les téléviseurs en 2020, l’événement pourra reprendre cette année avec des mesures sanitaires à suivre et des initiatives originales.

À l’occasion de la fête de la Saint-Jean 2021, la Société nationale des Québécois Richelieu Saint-Laurent a invité l’artiste Nadia Nadège à créer 10 œuvres d’art postal spécialement sur le thème de la fête nationale, Vivre le Québec tissé serré. Pendant le mois de juin, des boîtes à l’Être ont été installées dans 10 villes, dont Marieville et Richelieu.

Les citoyens sont invités à créer une carte postale artistique et à y mettre, au dos, un mot de bienveillance à l’intention de personnes isolées ou vivant des difficultés. Ce courrier sera ensuite distribué aux organismes communautaires.« Nous avons développé cette idée avec 1500 élèves du Centre de services scolaire des Hautes-Rivières en 2020, juste avant le début de la pandémie, avec l’aide d’une subvention du ministère de la Culture. L’objectif était de sortir les jeunes de devant leurs écrans. J’ai constaté, lors de ces ateliers, que beaucoup d’enfants ne savaient pas ce qu’était une carte postale et qu’ils ne recevaient plus de courrier », explique au journal Nadia Nadège. Les enfants pouvaient ainsi créer des cartes postales qu’ils envoyaient à d’autres classes. Le projet devait leur être dévoilé juste au moment où le mois de mars 2020 est arrivé.

« Nous avons développé cette idée avec 1500 élèves du Centre de services scolaire des Hautes-Rivières en 2020. » – Nadia Nadège

Repris pour la Saint-Jean
Le concept a finalement attiré l’attention de plusieurs Villes, dont Marieville et Richelieu. Tout au long du mois de juin, ce sont ainsi 10 boîtes à l’Être artistiques, inspirées de boîtes aux lettres classiques, qui seront installées dans 9 villes, souvent à proximité de bibliothèques, afin de recevoir le courrier des citoyens.

Les citoyens sont aussi invités à créer des cartes artistiques en y écrivant un mot qui fait du bien. « L’objectif est de récolter ces cartes et de les remettre aux prochains. À Sainte-Julie, la Ville a eu la bonne idée de l’installer à côté de la popote roulante », nous indique Mme Nadège.

Les boîtes à l’Être font déjà leur petit bonhomme de chemin. « D’autres Villes sont intéressées par l’initiative artistique et on pourrait en installer d’autres lors des Journées de la culture. Ce qui est intéressant, c’est qu’il est possible de créer des boîtes avec des thèmes différents, car il s’agit d’œuvres d’art uniques. »

L’artiste invite tout le monde à prendre sa plume et à confectionner une carte à l’aide de plusieurs tutos proposés sur son site : https://nadia-nadege.com. Pas besoin d’y mettre un timbre! Mais un mot bienveillant est requis.

Les citoyens pourront scanner le code QR qui se trouve sur la boîte pour accéder aux tutoriels afin d’y récolter des idées de création en art postal.
Le courrier sera relevé le 24 juin et un tirage sera effectué pour récompenser les meilleures inspirations.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires