Des ateliers scientifiques animés à l’école

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Des ateliers scientifiques animés à l’école
Les élèves de l’école William Latter en plein suivi d’un atelier de Mcgill Parlons Sciences. (Photo : Richelieu Valley CLC)

Des experts bénévoles ont donné des ateliers poussés en science et technologie aux élèves des écoles de la Commission scolaire anglophone Riverside.

C’est grâce à un partenariat avec le Centre scolaire et communautaire de la vallée du Richelieu (RVCLC) que le programme Mcgill Parlons Sciences et ses bénévoles ont exposé les élèves de cinq écoles de la Commission scolaire aux principes  du codage « en Scratch et en Python, dans une atmosphère chaleureuse et encourageante », rapporte le RCVLC. 

Au cours de ces ateliers interactifs, actuellement présentés au moyen de la télédiffusion, les élèves sont exposés à diverses notions, notamment en technologie, en ingénierie et en mathématiques grâce à la participation d’experts bénévoles issus de la collectivité.

« La robotique aide les élèves à développer leur pensée technologique (…) » – Parlons sciences

« Les élèves de l’école William Latter de plusieurs de nos classes ont participé à un atelier de plusieurs jours sur la microbiologie. Cette expérience innovatrice et éducative a été offerte virtuellement par des bénévoles de McGill Parlons sciences. Des scientifiques  et des étudiants, au doctorat ou à la maîtrise, ont enseigné à nos élèves. Ces derniers ont même participé à une activité pratique basée sur les bactéries saines qui vivent dans notre corps », relate le Centre.

Parlons sciences propose une panoplie d’activités dont la variété dépend du bassin d’experts bénévoles actifs. Parmi elles, on compte des ateliers sur la robotique, un sujet qui suscite de plus en plus d’intérêt dans les écoles primaires du Québec. « La robotique aide les élèves à développer leur pensée technologique, qui se manifeste lorsqu’ils examinent le monde créé par l’homme et font appel à des compétences et à des concepts techniques pour résoudre un problème ou effectuer une enquête. Ces activités les aident à développer leur littératie robotique, c’est-à-dire à comprendre les concepts de base utilisés afin de créer les robots et d’interagir avec eux. Les élèves peuvent perfectionner ces compétences en travaillant sur les composants mécaniques et électroniques et en effectuant le codage de robots simples. Les compétences en robotique gagneront en importance à mesure que les robots feront davantage partie de notre vie quotidienne », de conclure Parlons sciences.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires