Démolition de maisons patrimoniales : Beauchamp, la dernière

Photo de Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Par Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Démolition de maisons patrimoniales : Beauchamp, la dernière
La maison Beauchamp vit certainement ses dernières semaines. (Photo : (Photo : archives))

La maison Beauchamp sera démolie dès qu’un accord sera trouvé concernant l’édifice de substitution. La Ville de Chambly assure que cela sera la dernière maison patrimoniale à subir pareil sort.

« Cela ne nous fait pas plaisir de nous réunir en tant que comité de démolition car on n’aime pas recevoir ce genre de nouvelles. Mais c’est un sujet qui nous préoccupe depuis le démantèlement de la maison Boileau. » Alexandra Labbé, mairesse de Chambly, a confirmé l’intention de la Ville de démolir la maison patrimoniale Beauchamp, située au 21, rue Lafontaine, aujourd’hui inhabitée et surtout inhabitable. « Nous avons étudié les travaux à réaliser sur la bâtisse et tout est à refaire. Donc quitte à tout remplacer, il est préférable de la détruire. »

Pas encore de permis

Pour autant, le permis n’a pas encore été délivré au promoteur qui souhaite occuper le terrain. « Le nouveau projet est trop moderne avec un volume trop gros par rapport à la maison Beauchamp, confie la mairesse. Notre condition est que le nouveau modèle colle le plus possible à celui qui va disparaître.

Le permis sera octroyé à cette condition. » Des fouilles archéologiques devraient avoir lieu une fois la maison Beauchamp, construite en 1855, détruite.

Afin de clarifier les choses suite aux questions de Marie Lise Desrosiers, cheffe de Démocratie Chambly, lors du conseil municipal mardi au Pôle culturel, Alexandra Labbé a expliqué la méthode de la Ville concernant la gestion de son patrimoine bâti. « Nous avons un nouveau règlement de désuétude, d’entretien et d’occupation des immeubles. Grâce à celui-ci, nous avons pu identifier quels propriétaires devaient être challengés sur l’entretien de leurs immeubles. J’ai affirmé que la maison Beauchamp sera la dernière maison patrimoniale à être détruite, et je le confirme. Les autres immeubles sont dans un état qui leur permet de bénéficier d’une restauration afin de les sauver. »

Les pouvoirs publics n’hésitent pas à appuyer les propriétaires dans leur démarche de restauration. « On a confirmé une deuxième année d’aide financière de la part du gouvernement, assure la mairesse.

Une troisième doit s’en venir. Donc on est en bonne position pour dire que la maison Beauchamp sera la dernière à être détruite.  » À noter que le règlement de désuétude ne s’applique pas uniquement à l’inventaire patrimonial.

Partager cet article