Déménagement de la patinoire à Saint-Mathias sème la grogne

Par Annabelle Baillargeon
Déménagement de la patinoire à Saint-Mathias sème la grogne

COMMUNAUTÉ. Plusieurs parents et enfants de Saint-Mathias se désolent d’apprendre que la patinoire extérieure qui se trouvait à l’école Pointe-Olivier sera déplacée à l’extrémité de la ville, au parc Roger-Bélisle cette année.

Dans un communiqué émis par la Ville le 28 octobre, on mentionne que cette décision a été prise en raison de plaintes formulées par des citoyens. Pour des raisons de sécurité, la direction de l’école avait demandé à ce que l’entretien de la glace se fasse à l’extérieur des plages horaires où il y a des enfants sur le terrain. L’entretien était donc effectué en soirée, ce qui semblait déranger les résidents avoisinants.

Si la patinoire appartient à la Ville, la direction de l’école a tout de même été consultée. Le directeur Vincent Huard précise qu’il est conscient que la patinoire apportait certains irritants, mais qu’il s’agissait d’une plus-value pour les enfants. « Je comprends que la municipalité souhaite regrouper son offre de service, mais je ne demeure pas fermé à ce que la patinoire revienne ici », ajoute-t-il.

Nathalie Crépeau est la mère de deux enfants qui fréquentent l’école. Selon elle, la patinoire était une plus-value pour les enfants de la municipalité.

« C’est décevant d’envoyer la patinoire à l’autre bout de la Ville. Les enfants pouvaient aller patiner sur l’heure du dîner et après l’école. Là, il faudra prendre la voiture pour y aller. Déjà avec les moyens de pression des professeurs, les enfants écopent une fois de plus de cette décision », reproche-t-elle.

Même son de cloche de la part d’une autre maman, Nathalie Bélanger, qui estime que la Ville offre peu de services pour les enfants. « On n’a pas d’aréna, ni de piscine, on avait une chasse aux cocos, mais elle n’existe plus, c’est dommage parce que c’est toujours ce qui touche les enfants qui est coupé », remarque-t-elle.

À l’annonce du déménagement de la patinoire, un groupe de citoyens s’est formé pour faire entendre son point de vue. Ce regroupement compte aller présenter le tout à la prochaine séance du conseil, le 9 novembre prochain.

Par le biais d’un communiqué, la Ville mentionne qu’il s’agit d’un test et assure qu’il est possible que la patinoire revienne à l’école l’an prochain si l’expérience n’est pas concluante.

Une pétition est d’ailleurs disponible en ligne et dans quelques commerces de la municipalité. Les intéressés peuvent se rendre à l’adresse suivante pour la signer : http://www.petitions24.net/patinoire_au_parc_pointe-olivier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires