Déconfinement : soupir de soulagement en restauration

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Déconfinement : soupir de soulagement en restauration
Le copropriétaire de Chez L’Artisan, Éric Bellemarre. (Photo : archives)

Le gouvernement de François Legault a présenté mardi dernier son plan de déconfinement. Parmi les libertés annoncées, la réouverture des terrasses des restaurants, prévue ce vendredi 28 mai, et le retour en salle à manger le 31 mai si un basculement en zone orange a lieu.

L’attente aura été longue pour les restaurateurs en zone rouge… huit mois.

Depuis le 1er octobre, les 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) sont passées dans la zone rouge. Chambly, Carignan, Saint-Mathias-sur-Richelieu… en font partie. La fermeture des salles à manger des restaurants, entre autres, était parmi les mesures exigées par la santé publique, au grand désarroi des restaurateurs.

« Nous allons encourager les citoyens à aller les encourager, question de leur insuffler un
nouvel élan, un nouveau souffle. » – Anik Cormier

Cependant, huit mois plus tard, presque jour pour jour, un retour à la normale pointe à l’horizon. Les terrasses des restaurants pourront rouvrir partout au Québec dès le vendredi 28 mai. En zones rouge et orange, deux personnes seules de bulles différentes avec enfants mineurs, ou les occupants d’une même maison seront autorisés à prendre place à une table.

À moins d’avis contraire, la grande majorité des régions basculeront à l’orange le lundi 31 mai. Ainsi, les salles à manger des restaurants pourront rouvrir, avec certaines restrictions de distanciation et la mise en place de mesures sanitaires.

Mentionnons également que les tenanciers de bars ne sont pas en reste. L’ouverture de leurs terrasses extérieures est au calendrier le 11 juin. Deux adultes de résidences différentes ou les occupants d’une même maison seront autorisés à prendre une table dans les régions à paliers rouge et orange.

Excellente nouvelle

Pour Anik Cormier, de chez Délires et Délices, l’annonce du gouvernement de François Legault est une excellente nouvelle. « On se prépare! C’est le grand nettoyage! Le 28 mai à 11 h 30, la terrasse sera ouverte. Elle le sera à 50 % de sa capacité, comme c’est permis dans la restauration, mais elle sera ouverte », commente Anik Cormier.

Déjà, depuis le dévoilement du plan de déconfinement, les clients téléphonent pour réserver une place sur la terrasse à compter du 28 mai. « Les gens sont enjoués. Ils sont heureux. Puis il fait beau! Pouvoir rouvrir dès le mois de mai, presque un mois avant la fameuse date du 24 juin avancée par M. Legault, c’est fantastique! », ajoute Mme Cormier.

Le retour en salle à manger quelques jours plus tard est aussi accueilli favorablement par la principale intéressée. « Si je compare à l’année dernière, nous avions fermé trois mois avant de rouvrir les salles à manger. La réponse de la population avait alors été magnifique. Nous avions connu un bel été. Cette fois, nous avons été confinés huit mois. Je m’attends à une aussi belle réponse; les clients seront fidèles au poste. »

Dans la bonne direction

Chez L’Artisan, à Saint-Mathias-sur-Richelieu, le copropriétaire Éric Bellemarre répond « ça ne peut pas mieux aller! » lorsque le Journal de Chambly le contacte. « On s’en va dans la bonne direction! Si en plus, tout le monde peut recevoir sa deuxième dose au cours de l’été, c’est que les choses vont du bon côté », déclare M. Bellemarre.

La conférence de presse du gouvernement de François Legault, la semaine dernière, aura été vue avec intérêt. « J’ai regardé ça comme si c’était un référendum! Dès que les dates ont été annoncées pour la restauration, le téléphone s’est mis à sonner. Mes employés, mais aussi des clients, pour des réservations. Mon staff est content! Tous mes employés sont fébriles à l’idée de revenir à la normale. Je n’ose pas imaginer comment les gens se sentent maintenant. Les clients veulent manger au restaurant, ils ont hâte! C’était défendu pendant le confinement, mais même ceux qui n’aiment pas sortir au restaurant souhaitaient venir manger ici! »

Enfin, selon le copropriétaire de Chez L’Artisan, la clé du succès de cette reprise des activités réside chez les restaurateurs qui n’auront jamais arrêté, comme Éric Bellemarre et son équipe. « J’espère que tous les efforts que nous avons déployés depuis le 13 mars 2020 apporteront leurs fruits. Avec les plats pour emporter et le sous-vide, nous avons continué d’être là pour la clientèle. Mais pour les restaurateurs qui n’ont rien fait à la première vague, ni à la deuxième, ni à la troisième… ça va être difficile de repartir la machine », croit-il.

Point de vue de présidente

En tant que présidente de la Chambre de commerce et d’industrie du Bassin de Chambly (CCIBC), Anik Cormier dit de l’annonce du gouvernement du Québec qu’il s’agit d’un « soupir de soulagement pour tous les commerçants et tous les restaurateurs de Chambly et du Bassin de Chambly ». Elle poursuit : « Plusieurs sont à bout de souffle. Nous allons encourager les citoyens à aller les encourager, question de leur insuffler un nouvel élan, un nouveau souffle. »

QUESTION AUX LECTEURS :

Que pensez-vous de la réouverture des terrasses des restaurants?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires