De nouvelles procédures pour les séances publiques

Par Martine Veillette
De nouvelles procédures pour les séances publiques
La séance du 3 septembre était diffusée sur le Web. (Photo : Martine Veillette)

Une seconde période de questions, la possibilité pour les citoyens de filmer les assemblées, la diffusion des séances par la Ville et un retour sur un sujet d’intérêt sont au nombre des changements apportés avec la nouvelle régie interne des séances du conseil à Chambly.

La résolution a officiellement été adoptée, sans opposition, lors de la séance du 3 septembre. Les conseillers Jean Roy et Serge Gélinas ont indiqué au Journal qu’ils n’étaient pas nécessairement en accord avec tous les points, mais ils en feront l’essai et demanderont des ajustements au besoin.

Dès cette séance, les membres du conseil ont procédé à une seconde période de questions à la fin de l’assemblée. Quelques citoyens ont pris la parole principalement pour remercier les élus pour cette ouverture.

Les conseillers indépendants joints par le Journal ont mentionné qu’ils avaient eu la crainte que cette seconde période prolonge la séance, mais que ça n’a pas été le cas. Ils y voient une pertinence. « On peut dire mission accomplie pour le premier test », affirme Richard Tétreault. Luc Ricard mentionne que comme la mairesse explique les points durant la séance, « il reste moins de questions à la fin ».

De son côté, M. Gélinas souligne toutefois qu’elle doit « redevenir une période de questions et que les gens qui vont au micro doivent avoir une question ».

Chacune des périodes est d’une durée de trente minutes et cinq minutes sont accordées par personne. Le règlement permet maintenant de prolonger la période si nécessaire. « Avant, c’était impossible de le faire. On appliquait le règlement », souligne Jean Roy, qui a été maire suppléant sous le règne de Denis Lavoie.

« On peut dire mission accomplie pour le premier test. » – Richard Tétreault

De plus, la régie mentionne qu’il sera possible pour le maire (ou la mairesse) d’effectuer, avant la période de questions, un retour sur un sujet d’intérêt émis lors d’une séance subséquente.

Captation visuelle

Depuis le 3 septembre, la Ville offre la diffusion de ses séances sur le Web. Un élément changé dans la régie interne et qui était promis par Alexandra Labbé, mairesse. Les vidéos, tournées par TVR9, sont accessibles via le site Web de la Ville et YouTube.

Les indépendants se sont majoritairement montrés en faveur de cette pratique, qui permettra notamment aux personnes ne pouvant se déplacer d’y assister d’une autre façon. « La captation vidéo laisse un document tangible du conseil. C’est bénéfique. Si l’on avait quelque chose à cacher, on ne diffuserait pas », soutient M. Gélinas.

De plus, la régie permet maintenant aux citoyens d’en faire la captation. Seuls les membres du conseil et les personnes qui prennent la parole peuvent faire partie de la vidéo. M. Gélinas avoue avoir « une réticence » à cet égard. Il précise toutefois qu’il « verra comment ça se déroulera et interviendra s’il y a des débordements ».

Collaboration

Depuis l’élection d’Alexandra Labbé, tous les conseillers sont invités à travailler ensemble lors des pléniers. Cette dernière mentionne qu’ils sont en période d’adaptation pour apprendre à travailler tous les élus ensemble. Jean Roy affirme qu’il « travaille avec ses adversaires politiques. On le sait ». Il précise qu’il ne se privera pas d’exprimer sa pensée.

De son côté, Luc Ricard se dit heureux que l’information soit diffusée à tous et apprécie les discussions.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de