De nouvelles orientations pour l’aménagement du territoire

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
De nouvelles orientations pour l’aménagement du territoire
Chambly adopte de nouvelles orientations pour l’environnement et le patrimoine. (Photo : Chloé-Anne Touma)

La Ville de Chambly salue la prise de position gouvernementale en matière d’architecture et d’aménagement du territoire, et adopte elle-même de nouvelles orientations pour l’environnement et le patrimoine.

La mairesse de Chambly, Alexandra Labbé, a salué l’adoption gouvernementale de la Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire, dévoilée le 6 juin dernier. Dans une lettre qu’elle a cosignée avec les maires et mairesses de neuf autres municipalités et régions, Mme Labbé a manifesté son souhait d’un « meilleur modèle de développement de nos villes et de nos villages », et son adhésion aux principes de la vision 2042 présentée (le 6 juin) dans le cadre de la Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire.

Lors de la dernière séance du conseil municipal, Mme Labbé a réitéré les intentions de la Ville d’adopter une vision homologue. « Après avoir pris un engagement clair afin de permettre l’utilisation du droit de préemption à l’ensemble des municipalités québécoises, avec cette politique, le ministère de l’Habitation pose un jalon important. Il s’agit en effet d’une prise de position sans précédent sur les importants impacts que la lutte au changement climatique aura sur nos décisions d’aménagement du territoire et notre urbanisme québécois. En plus des orientations claires sur l’optimisation de nos infrastructures et la consolidation de nos milieux de vie, cette politique vient de confirmer la volonté du gouvernement de nous donner les moyens de protéger nos milieux naturels, notre patrimoine et nos terres agricoles. Le conseil suivra de près la suite de ces importants travaux afin que le plan de mise en œuvre réponde aux défis de notre précieux territoire chamblyen. »

En entrevue avec le journal, la mairesse a précisé que bien qu’elle se réjouisse de cette orientation prise par le gouvernement, il faudra que les actions suivent. « Une politique sans plan d’action demeure une politique. Encore faut-il que des moyens concrets engagent réellement le pas vers le changement. C’est encore abstrait, et l’on va voir comment ça va atterrir. Je pense déjà que l’on est passés d’une mode pour la consolidation et la densification à une politique qui reconnaît certaines réalités que les changements climatiques imposent de voir, et qui a l’étalement zéro pour objectif. »

À l’échelle de la municipalité, la Ville de Chambly entame, elle aussi, ses propres démarches, qui font écho à la nouvelle politique nationale. Le 7 juin dernier, en séance du conseil municipal, elle a adopté une nouvelle politique environnementale. Le conseiller Justin Carey, qui préside la table consultative Environnement et développement durable, a relaté avoir, avec le reste du conseil et de la table, « travaillé à mettre à jour notre nouvelle politique environnementale, justement dans le but de faire face aux changements climatiques et de mieux s’y adapter. Elle se fonde sur cinq visions et valeurs, et il faut s’attendre à ce que l’on y travaille dès maintenant. La prochaine table de consultation sur l’Environnement et le développement durable que je vais chapeauter traitera justement du plan d’action qui en découlera ». Notons que la nouvelle politique peut être consultée sur le site Web de la Ville.

Une aide-conseil pour le patrimoine

Toujours dans l’idée de privilégier un aménagement du territoire qui valorise son intégrité architecturale et patrimoniale plutôt que l’étalement urbain, la Ville de Chambly propose désormais un nouveau service aux propriétaires d’immeubles patrimoniaux. Ces derniers peuvent donc bénéficier d’un service d’aide-conseil professionnel en architecture pour les accompagner dans la planification de travaux de rénovation, de restauration et d’agrandissement, grâce à des subventions. Le programme, en vigueur jusqu’au 31 décembre 2022, est offert à l’ensemble des propriétaires d’immeubles inscrits à l’inventaire patrimonial révisé de la Ville de Chambly. L’aide financière accordée comprend une ou plusieurs rencontres virtuelles avec un professionnel de la firme d’architecture ABCP/URBAM, ainsi que la transmission au propriétaire d’une recommandation écrite. Un maximum de huit heures de services professionnels est remboursé par la Municipalité. Les propriétaires intéressés sont invités à confirmer que leur adresse figure à l’inventaire patrimonial et à remplir un formulaire de demande de subvention en ligne.

Partager cet article