De l’histoire et du chant

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
De l’histoire et du chant
(De gauche à droite). Denise Ostiguy, personne ressource en termes d’informations concernant Sainte-Angèle-de-Monnoir, Jean-Paul Bergeron, organisateur de l‘événement, Sylvie Payette et Guy Desautels, président de la SHSM, devant l’ancienne bibliothèque municipale de Chambly. (Photo : Jean-Christophe Noël)

Soulignant son quarantième anniversaire d’existence, la Société d’histoire de la seigneurie de Monnoir (SHSM), située à Marieville, désire sensibiliser la population de ce territoire à la richesse de son patrimoine et à la vitalité de son développement.

Comme première manifestation, la Société d’histoire de la seigneurie de Monnoir prévoit organiser une exposition de photos anciennes de Sainte-Angèle-de-Monnoir, jumelée à un spectacle à l’église angèloirienne, le dimanche 16 octobre à 14 h. Puisant dans sa réserve, la SHSM fait également appel aux citoyens possédant peut-être des trésors dont pourrait bénéficier la société, gardienne du passé.

L’ensemble vocal de l’Écluse, sous la direction de la Chamblyenne Sylvie Payette, viendra présenter quelques-uns des plus beaux airs du répertoire francophone : de La Bolduc à Félix Leclerc en passant par Charles Trenet et Gilles Vigneault. Le spectacle s’intitule Chansons d’hier et de toujours. Se divisant en deux parties, il s’étalera sur deux heures, approximativement. La troupe de chanteurs s’exprimera à travers la mise en scène de Mme Payette.

Également, la SHSM présentera deux conférences de l’historien Georges Lemieux, à l’automne 2022 et à l’hiver 2023, sur Claude de Ramezay, un personnage important de l’histoire de la Nouvelle-France à qui le roi de France Louis XIV a concédé, en 1708, la seigneurie de Monnoir.
Au prix de 10 $ chacun, les billets sont en vente à la Société d’histoire, au 450 460-6767, ou auprès de Jean-Paul Bergeron, au 450 460-3047. Pour les enfants (5 -11 ans), les billets se vendront 5 $ chacun et seront offerts à la porte seulement.

Leçon d’histoire

Selon un document signé le 25 mars 1708 par le gouverneur Vaudreuil et l’intendant Jacques Raudot, le sieur Claude de Ramezay, alors gouverneur de Montréal, reçoit la concession de la Seigneurie de Monnoir. Situé à l’est de la Seigneurie de Chambly et à une lieue de la rivière Richelieu, ce territoire mesure trois lieues de profondeur sur deux lieues de largeur en bordure de la rivière des Hurons.

Le nom de Monnoir est donné par Claude de Ramezay lui-même. Une première hypothèse veut qu’il ait voulu conserver ici le nom d’un fief qu’il avait possédé en France; une seconde explique ce nom par la présence d’une montagne au couvert d’épinettes foncé appelée Mont Noir, appellation populaire dont l’orthographe serait vite devenue Monnoir.
Pris par ses fonctions de militaire et de gouverneur de Montréal, Claude de Ramezay ne s’occupe guère de coloniser son domaine pourtant libéré de toute menace iroquoise (Grande paix de Montréal en 1701).

C’est sous l’administration des héritiers de Ramezay que débute vraiment, vers 1724, la colonisation de ce territoire doublé en largeur en 1739. Entamé par les rangs du Cordon et la rivière des Hurons, le domaine se développe plus rapidement à partir de 1778 : rang nord du ruisseau Saint-Louis, Branche du Pin rouge, Ruisseau Barré, Branche du Rapide, rang sud du Ruisseau Saint-Louis et rang du Grand Bois.

En 1797, la seigneurie compte 400 habitants. Grosso modo, la seigneurie de Monnoir occupait le territoire des municipalités actuelles de Marieville, Sainte-Angèle-de-Monnoir, Mont-Saint-Grégoire et Sainte-Brigide-d’Iberville.

À propos de Sylvie Payette

Sylvie Payette est directrice pianiste, chef de chœur, compositrice, arrangeuse, parolière, autrice et productrice de disques. Elle a fondé l’Ensemble vocal de L’Écluse de Saint-Jean-sur-Richelieu en 2000. Pianiste classique et de concert, Sylvie Payette est diplômée de l’école de musique Vincent-d’Indy, détient un baccalauréat en interprétation de l’UdeM et un autre en enseignement de l’UQAM. Elle a participé avec honneur aux Concours de Musique du Canada et à de nombreux autres. Elle a également étudié le jazz, la musique contemporaine, la direction d’orchestre, l’histoire de la musique et les grands compositeurs.
Avec l’Ensemble vocal de l’Écluse, elle a participé au Mondial Choral et au Noir & Blanc de Gregory Charles. Elle a été représentante canadienne au Festival mondial des chants marins. Elle est comédienne (UDA), metteuse en scène et directrice scénique. Cette vaste expérience lui sert grandement dans la mise en scène de spectacles. Mme Payette est spécialiste en transmission du patrimoine québécois : musique, histoire, danse et contes.

Faits saillants de Sylvie Payette

• Accompagnatrice du chansonnier Robert Lebel (Québec, Canada et É.-U.)
• Arrangements musicaux, pianiste et direction studio de la compositrice Carole Drouin
• Compositrice de la trame musicale de deux films d’auteurs en Allemagne
• Directrice musicale-fondatrice de chœurs faisant chanter les générations… ensemble
• Ensemble vocal de l’Écluse (familial tous âges, certains viennent des Intermezzo)
• Chœur des Intermezzo (ados – certains viennent des Petites Voix)
. Petites voix de l’Écluse (à partir de 4 ans)
. Chœurs en RPA

Partager cet article