De l’argent pour les CHSLD

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
De l’argent pour les CHSLD
Yves-François Blanchet, député du comté de Beloeil-Chambly et chef du Bloc québécois. (Photo : archives)

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet député de Beloeil-Chambly, demande à Justin Trudeau et à Jagmeet Singh de renoncer une fois pour toutes à l’idée d’imposer des normes fédérales dans les centres hospitaliers de soins de longue durée (CHSLD).

Hier, Justin Trudeau, chef du Parti libéral du Canada (PLC), a promis d’investir 9 milliards de dollars sur cinq ans dans les soins de longue durée au Canada.

« Il est plus que temps que les libéraux et les néo-démocrates entendent raison. Ce dont le Québec a besoin pour améliorer les soins aux aînés et soutenir le personnel soignant, c’est la juste part de financement du fédéral par l’entremise des transferts en santé. Les professionnels de la santé du Québec savent comment faire leur travail et n’ont certainement pas besoin de normes décidées par Ottawa, qui n’a ni l’expertise ni la compétence en la matière. Le Bloc Québécois propose à Justin Trudeau et à Jagmeet Singh de plutôt s’engager fermement en faveur de l’augmentation durable et sans condition des transferts en santé, tout en leur soulignant qu’il est possible que les Québécois jugent durement les chefs qui refusent de faire de la santé leur priorité », a affirmé M. Blanchet.

Justin Trudeau a reconnu être conscient qu’il s’agit d’un champ de compétence provinciale. À ses dires, nous devons faire mieux pour nos aînés, et le gouvernement fédéral sera là pour appuyer les provinces, mais dans le respect des compétences des provinces partout au Canada, a-t-il ajouté.

« Au lieu de tenter une énième ingérence dans les champs de compétences du Québec, les chefs de partis doivent rejoindre le vaste consensus exigeant une hausse des transferts en santé. C’est ce que demande le gouvernement du Québec et l’Assemblée nationale. C’est aussi ce que demande le Conseil de la Fédération. Le gouvernement fédéral est isolé dans son obstination résignée à ne pas faire sa part en matière de soins de santé », a conclu le député de Beloeil-Chambly.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires