De la volonté de revaloriser des meubles

De la volonté de revaloriser des meubles

Émilie Lévesque et Sarah Longtin. (Photo : SM)

À l’heure du prêt-à-jeter, redonner une deuxième vie à un meuble est devenu un credo auquel croient Émilie Lévesque et Sarah Longtin qui ont inauguré en avril dernier à Chambly, la boutique Ta Touche.

« Notre entreprise fait du développement durable, soutient Émilie Lévesque. On retape pour que le client ait le meuble longtemps. Pour nous, c’est contre-productif de le faire sur un meuble qui n’est pas construit par un ébéniste avec du vrai bois solide. Il y a là un travail artistique et de valorisation. »

Émilie Lévesque confie que l’idée de lancer l’entreprise est née d’une « passion dévorante pour le design intérieur, d’un plaisir coupable de faire la tournée des brocantes et des ventes de garage, et de souvenirs mémorables d’innombrables dimanches après-midi assise à regarder mon beau-père travailler le bois dans son atelier ».

« Pour nous, c’est contre-productif de le faire sur un meuble qui n’est pas construit par un ébéniste avec du vrai bois solide. Il y a là un travail artistique et de valorisation. » – Émilie Lévesque

Le côté artistique, de création et de marketing d’Émilie Lévesque va s’ajouter au travail manuel qu’affectionne Sarah Longtin, machiniste de profession. La plupart des meubles viennent des clients et sont construits dans les années 1950-1960.

Les jeunes femmes qui sont dans la trentaine ont commencé le projet en 2016 dans un appartement 4 1/2. Par la suite, elles ont acheté une maison à Saint-Jean dont le sous-sol a été converti en atelier, et aujourd’hui elles ont leur propre boutique à Chambly. « On voit grand. On veut aller plus loin que les meubles; on a commencé à faire d’autres accessoires. Notre but est la revalorisation des objets ».

Ta Touche – Relooking de meubles a remporté en 2017 le lauréat régional dans la catégorie Service aux individus du concours Défi OSEntreprendre.

Les deux comparses se montrent ouvertes à l’idée d’offrir des ateliers aux gens intéressés par la revalorisation des objets.