De la bière en canette chez Unibroue

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
De la bière en canette chez Unibroue
L’entreprise Unibroue offre pour le moment en quantité limitée des bières en canettes. (Photo : courtoisie)

CHAMBLY. La traditionnelle bière Blanche de Chambly, produite par la brasserie Unibroue, sera parmi les premières à se faire mettre en canette à l’usine de Chambly.

L’entreprise procède à un investissement de 15 millions $ afin d’ajouter une ligne de production dans l’usine pour mettre la bière en canette. « Elle s’ajoute aux lignes de production de bouteilles et de bières en fût », explique Stéphane Lafrance, directeur de l’usine de Chambly.

Les consommateurs pourront déjà voir, en quantité limitée, des canettes, notamment de la Blanche de Chambly, sur les tablettes. Le liquide est brassé à l’usine de Chambly et ensuite déplacé dans une autre usine pour être mis en canette.

M. Lafrance indique que les bières devraient être mises en canettes à Chambly dès l’été 2020.

De la bouteille à la canette

L’entreprise a pris cette décision parce qu’elle a constaté des modifications dans les préférences des consommateurs. « La consommation de bouteilles est en déclin de 3 % par année tandis que la consommation de bière en canettes est en hausse de 6 % par année. C’était un besoin urgent de faire ce changement. Les consommateurs privilégient de plus en plus la canette et on ne l’offrait pas », explique le directeur de l’usine.

« Elle s’ajoute aux lignes de production de bouteilles et de bières en fût. » – Stéphane Lafrance

Pour commencer, quelques sortes seront offertes en canettes. M. Lafrance avance que des saveurs pourraient être développées uniquement pour les canettes, selon la demande.

La Blanche de Chambly, une des plus anciennes saveurs d’Unibroue et sa plus emblématique, sera offerte dans les deux formats. « C’est la bière qui représente Unibroue. Elle a été médaillée plusieurs fois. On veut l’offrir dans un maximum de contenants », dit M. Lafrance.

Il assure que certaines de leurs bières seront encore offertes en bouteilles. « On veut offrir les produits dans les contenants que les gens aiment », soutient-il.

Emploi

Les 120 employés devraient suffire, selon lui, à la tâche malgré l’installation d’une ligne de production supplémentaire. « Je crois que notre bassin d’employés devrait suffire au besoin de main-d’œuvre et s’adapter au cycle de production », relate le directeur.

Comme plusieurs entreprises, Unibroue doit conjuguer avec la pénurie de main-d’œuvre. « Nous réussissons à trouver notre main-d’œuvre en offrant un environnement de travail positif et une gamme d’avantages sociaux », indique M. Lafrance.

Il estime que l’investissement contribuera à rendre l’entreprise plus alléchante aux yeux des employés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de