Dans l’antre du créateur

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Dans l’antre  du créateur
The Window est une technique d’huile sur toile faite par la Chamblyenne Micheline Brazeau. (Photo : courtoisie)

Les artistes de la Route des Arts du Richelieu (RAR) ouvriront au public la porte de leur havre de création les 10 et 11 septembre prochains.

Depuis juin, le périple de cette troisième édition sous le nom de la Route des Arts du Richelieu est en branle. Autrefois nommée Route des Arts et Saveurs, la dissociation s’est opérée il y a trois ans. « On a replacé la mission autour des arts visuels de la Vallée-du-Richelieu tout simplement pour mieux servir notre clientèle. Joindre l’industrie de l’agro-alimentaire et des arts visuels, ça fait beaucoup à couvrir », explique Caroline Turgeon, qui en est à sa première année en poste à titre de coordonatrice de la RAR.

Au fil des derniers mois, le grand public a notamment été convié au parc de l’île Goyer à Carignan, au parc du Montpellier à Saint-Basile-le-Grand, sur le parvis de l’église à Saint-Marc-sur-Richelieu ainsi qu’au parc des Patriotes à Saint-Denis-sur-Richelieu. Les intéressés ont pu rencontrer les membres de la RAR, voir leur travail, découvrir leur processus de création et essayer différentes techniques avec eux dans ce cadre de série d’événements extérieurs créés pour cette édition.

« C’est toute la richesse de l’événement. Ça permet un contact personnel avec l’artiste. » – Caroline Turgeon

Fidèle à ses traditions, la RAR propose aussi deux expositions collectives. La première a eu lieu à la Maison de la culture Villebon à Beloeil, et la deuxième, actuellement en cours, se tient du 27 août au 9 octobre à la Maison nationale des Patriotes à Saint-Denis-sur-Richelieu. « C’était la fin de la route en tournée. Mais les gens peuvent s’attendre à continuer à voir notre banderole et notre chapiteau », assure Mme Turgeon. Particulièrement cette année, la RAR a misé sur la promotion de ses membres et l’idée de leur offrir la meilleure visibilité qui soit. L’exposition rassemble différents genres, autant en peinture qu’en sculpture, qu’en photo. « On a de l’art naïf, de l’art abstrait, du figuratif, de l’impressionnisme, etc. », énumère la coordonatrice.

Parmi les événements classiques de la RAR, il est à noter que le deuxième week-end de visites d’ateliers et de ventes d’œuvres d’art aura lieu en fin de semaine prochaine. À cette occasion, 28 artistes membres de l’organisme ouvriront les portes de leur atelier avec joie. À Chambly, les artistes Micheline Caillé et Micheline Brazeau accueilleront les curieux. « C’est toute la richesse de l’événement. Ça permet un contact personnel avec l’artiste. C’est intéressant de découvrir le milieu de création duquel découlent les œuvres », conclut Caroline Turgeon.

Micheline Brazeau

Micheline Brazeau fait partie des artistes chamblyennes qu’il sera possible de visiter. « Je peins à la spatule dans un style impressionniste. Mes compositions naissent de taches et évoluent au gré de ma sensibilité vers une atmosphère floue qui invite à la rêverie. Les couleurs se fondent et il résulte de cet alliage une douceur qui caractérise l’ensemble de mon travail », évoque Mme Brazeau.

À propos de la RAR

La RAR est un acteur artistique qui organise des actions culturelles pour soutenir, promouvoir et diffuser les arts visuels et les métiers d’art de la Vallée-du-Richelieu. L’organisme favorise le rapprochement entre les artistes de calibre professionnel et le grand public en plus d’être un incontournable dans la région en matière de promotion des arts et de médiation culturelle. Par le biais d’outils promotionnels et d’événements ponctuels, la Route des Arts du Richelieu met en évidence les richesses artistiques de la région.

Partager cet article