Cyclisme: Charles-André Bilodeau décroche sa première victoire

Cyclisme: Charles-André Bilodeau décroche sa première victoire

CYCLISME. Le propriétaire de Chambly Kia, Charles-André Bilodeau, qui pratique le cyclisme depuis plusieurs années, est monté sur la plus haute marche du podium lors du Championnat provincial de cyclisme sur route, le 23 août à Saint-Alphonse-Rodriguez.

C’est seulement à la veille de l’événement que le cycliste a décidé de participer à la compétition.  Il est surpris d’avoir réussi à être le premier sur les 80 participants dans la catégorie  Maître A pour les 30 à 39 ans à parcourir les 113,2 km de l’épreuve, et ce, en seulement 2 heures et 38 minutes.

«Au départ, j’étais intimidé parce qu’il y avait des côtes et que je ne suis pas habitué de faire des parcours où il y en a. Finalement et heureusement pour moi, elles n’étaient pas trop grosses. Quand, je suis arrivé au sprint final, j’avais encore de bonnes jambes. Dans le tournant, à 300 m avant la fin, j’ai donné un bon coup et j’ai pu me distancer rapidement  du peloton. Je suis arrivé avec deux secondes d’avance», raconte M. Bilodeau.

Un but: gagner

Celui qui a eu la piqûre du vélo il a environ 8 ans en utilisant celui-ci comme moyen de transport lors d’un voyage familial en Italie a pour la première fois réaliser une course dans le but de gagner.

Il s’entraîne depuis 4 ans au sein de l’équipe Fantino Mondello-Cycles Régis-Chambly Kia senior élite, composée de cyclistes qui ont beaucoup d’expérience, comme Jean-François Laroche, Alexandre Nadeau, Sébastien Moquin, Martin Gilbert et Pierre-Olivier Boily. Il participe donc avec eux aux Mardis cyclistes de Lachine, une compétition hebdomadaire, dans le but de faire gagner un membre de son équipe.

«Le senior élite est un niveau semi-professionnel, c’est le plus haut grade au Québec. Jean-François Laroche est le sprinteur et nous coopérons pour qu’il gagne», indique Charles-André Bilodeau.

«C’est un honneur de s’entraîner avec eux, ça me fait progresser. Juste faire du vélo récréatif avec eux, c’est compétitif», ajoute-t-il.

Celui qui a commencé à faire du vélo sur le circuit Gilles-Villeneuve et qui a ensuite participé pendant un an au Mercredis cyclistes de Laval dans la catégorie Maître constate qu’il est plus performant.

«Quand j’ai commencé les Mardis cyclistes de Lachine, j’avais de la difficulté à terminer les courses. La vitesse moyenne est de 50 km/h comparativement à 43 km/h à Laval», affirme-t-il.

Selon lui, le championnat québécois de cyclisme sur route était l’endroit idéal pour le démontrer. «Je me suis dit que j’allais tenter ma chance. Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait une course dans la catégorie Maître. Je voulais voir ce que je valais et me comparer aux meilleurs», déclare le cycliste.

Tout compte fait, son résultat a témoigné de ses progrès et de ses capacités. «Je me sentais presque comme un imposteur, mais ce sont mes efforts et mes sacrifices qui se sont concrétisés. Ça m’a montré que j’étais capable de gagner», conclut-il.

Cette victoire a motivé Charles-André Bilodeau et c’est pourquoi il participera au Championnat québécois de critérium, dimanche  à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires