COVID-19 : quatre jours de rassemblement pendant les Fêtes

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
COVID-19 : quatre jours de rassemblement pendant les Fêtes
François Legault, premier ministre du Québec. (Photo : capture d'écran)

Lundi, 128 440 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec, dont une augmentation de 1 207 personnes annoncée jeudi dernier. Ce sont 34 nouveaux décès qui ont été rapportés lors de cette même journée. Le bilan évolue à 6 744 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 314 106 personnes qui sont atteintes du coronavirus. Les décès sont au nombre de 11 256 depuis le début de la pandémie.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a pris sa décision : « On va permettre les rassemblements familiaux pendant quatre jours du 24 au 27 décembre. En échange, je vous demande de ne pas avoir de contacts une semaine avant Noël et une semaine après Noël. »

Il demande la collaboration des employeurs pour permettre à leurs salariés de faire du télétravail entre le 17 décembre et le 2 janvier.

Les écoles qui proposent des jours de classe entre le 17 décembre et le 2 janvier devront faire de l’enseignement à distance. « Il y aura du travail de donné. Pour le primaire, la rentrée se fera normalement le 5 janvier. Pour le secondaire, il y aura de l’enseignement à distance jusqu’au 11 janvier. Ce ne seront pas des vacances. Il y aura du travail par vidéoconférence ou téléphone. »

Les écoles spécialisées resteront ouvertes. Les services de garde adopteront les mêmes règles que les écoles primaires. « Le service de garde sera toujours offert pour les services essentiels, gens de la santé, enseignants, personnel de service de garde. Il devrait donc y avoir très peu d’enfants dans les services de garde », d’indiquer M. Legault.

Le premier ministre a précisé que les personnes ayant les symptômes de la COVID-19 ne doivent pas aller dans ces rassemblements. « Même si nous autorisons les rassemblements de dix personnes, il sera important de respecter la distance de deux mètres », d’indiquer M. Legault.

Toutes ces mesures sont conditionnelles à ce que la situation ne se détériore pas d’ici la période des Fêtes.

Ce qui reste interdit
Les rassemblements ne seront pas permis lors du Jour de l’An.

Les fêtes de bureau ne seront pas permises cette année et il est demandé aux employeurs de favoriser le télétravail.

Les mesures prises le 4 octobre, concernant la fermeture des restaurants, des salles de spectacles ou encore des salles de sport, continueront jusqu’au 11 janvier. « Les mesures d’aide seront aussi prolongées. »

« Pouvoir se voir pendant quatre jours, cela comporte des risques, mais la famille est au cœur de ce que l’on est. On a été dans une bataille qui a été longue, et ça va continuer. Faut faire le plein d’énergie. La famille, c’est la base de notre vie », de conclure M. Legault.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires