COVID-19 : des mesures plus souples à prévoir

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
COVID-19 : des mesures plus souples à prévoir
François Legault, premier ministre du Québec. (Photo : gouvernement du Québec - capture d'écran)

Aujourd’hui, 256 250 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie, c’est une augmentation de 1 166 personnes dans les dernières 24 h. Ce sont 56 nouveaux décès qui ont été rapportés lors de cette même journée. Le bilan évolue à 9 577 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 756 250 personnes qui ont contracté le coronavirus. Les décès sont au nombre de 19 376 depuis le début de la pandémie.

« Le nombre de nouveau cas chaque jour continue à baisser. La moyenne est autour de 1 500 cas par jour désormais. Cela confirme que nos mesures fonctionnent y compris le couvre-feu. Personne ne doit être exclus de ces mesures », a commencé par dire François Legault, premier ministre du Québec.

La baisse des hospitalisations a été signalée, mais l’inquiétude est toujours de mise dans la grande région de Montréal qui a encore un grand nombre de lits occupés par des personnes victimes de la COVID-19. « Donc il faut continuer le travail. Il va falloir que ça baisse plus. »

Relâchement du confinement
La semaine prochaine, le premier ministre a indiqué qu’il pourrait annoncer un relâchement des consignes dans certaines régions du Québec. « Ce que l’on vit dans le grand Montréal c’est différent dans les autres régions. On l’annoncera la semaine prochaine », a-t-il indiqué présageant que ces allégements ne concerneront pas la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

M. Legault a d’autre part indiqué qu’il ne comprenait pas l’attitude du gouvernement fédéral à ne pas prendre de mesure pour empêcher les voyages non essentiels. « Les variants du virus et les impacts sur sa propagation sont catastrophiques quand cela arrive. Je ne comprends pas M. Trudeau de ne pas interdire les voyages non essentiels internationaux, ou encore d’obliger les voyageurs venus de l’étranger à une quarantaine à l’hôtel à leurs frais. Il y a urgence d’agir. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires