COVID-19 : début de La vaccination de masse

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
COVID-19 : début de La vaccination de masse
L'inscription pour la campagne de vaccination pour les personnes de 85 ans et plus débute jeudi. (Photo : CPAC - capture d'écran)

Aujourd’hui, 283 666 personnes ont été infectées par la COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie, c’est une augmentation de 739 personnes dans les dernières 24 h. Ce sont 12 nouveaux décès qui ont été rapportés lors de cette même journée. Le bilan évolue à 10 330 morts dans la province. Au Canada, la situation augmente aussi. Ce sont 851 235 personnes qui ont contracté le coronavirus. Les décès sont au nombre de 21 747 depuis le début de la pandémie.

Le premier ministre du Québec François Legault a fait le point aujourd’hui, sur la campagne de vaccination de la province contre la COVID-19 lors d’une conférence de presse au Stade Olympique de Montréal, qui est utilisé en tant que site de vaccination dans cette ville. Accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, et du directeur national de la santé publique de la province, le Dr Horacio Arruda, il a annoncé le début, dès la semaine prochaine, de la vaccination de masse en premier lieu pour les personnes âgées de 85 ans et plus, nées en 1936 et avant.

Inscription jeudi

« En premier ce sera les personnes de 85 ans et plus. On fonctionnera avec l’année de naissance », a annoncé le premier ministre. La façon la plus simple de s’inscrire sera de le faire sur le site www.quebec.ca/vaccincovid dès jeudi. Pour ceux qui n’ont pas Internet « il est possible de s’inscrire à partir de jeudi au 1-877 644-4545 en ayant en main une carte d’assurance maladie. Elle sera aussi demandé au moment du vaccin date à laquelle une rendez-vous sera donné pour la deuxième dose.

Le gouvernement estime à 200 000 personnes à vacciner dans cette catégorie d’âge au Québec. Dès la semaine prochaine, les rendez-vous seront donnés aux habitants du grand Montréal, là où le virus est le plus virulent. La semaine suivante, l’ensemble de la population québécoise dans cette catégorie d’âge seront vaccinés. « Il y aura environ 100 000 personnes de vaccinées par semaines. Nous prévoyons donc de vacciner cette première tranche d’âge en 2 semaines », a précisé M. Dubé.

« En premier ce sera les personnes de 85 ans et plus. On fonctionnera avec l’année de naissance. » – François Legault

Prudence

Malgré l’arrivée de cette phase attendue de vaccination de masse, M. Legault rappelle à la population qu’il faudra rester très prudent durant les prochaines semaines. « Cela prend 3 semaines avant que le vaccin prenne son plein effet. Aussi, il faut être prudent par rapport aux variants. Leur nombre augmente et il est plus contagieux. Si on ne fait pas attention dans les prochaines semaines on pourrait voir le nombre de cas exploser. » Il a laissé entrevoir une allègement des mesures sanitaires de manière conséquente si les prochaines semaines étaient concluantes concernant la baisse de la présence du virus au Québec. « Mais on veut voir ce qu’il se passe avec la semaine de relâche et les variants. C’est un gros test la semaine prochaine. Pas le temps de faire des rassemblements privés. Il faut respecter sa bulle familiale. On est inquiet et on ne veut pas une troisième vague. »

Le vaccin ne pourra pas se rendre auprès des personnes les plus vulnérables. C’est ainsi que le gouvernement a lancé un appel aux organismes communautaires pour être attentif à la situation. « On ne peut pas amener le vaccin chez eux, ils devront se déplacer », a indiqué M. Dubé.

Il est toujours prévu d’administrer une deuxième dose du même vaccin dans un délai de 90 jours à tous.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires