Conseiller et candidats des deux premiers districts

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Conseiller et candidats des deux premiers districts
Une lutte à trois se déroule dans le premier district de Carignan alors que le résultat du deuxième district est déjà joué. (Photo : archives)

À Carignan, trois candidats se disputent le premier district alors que Patrick Laforge, du parti Pro-citoyens – Équipe Patrick Marquès, a été élu par acclamation dans le deuxième district.

À titre d’indépendante, Anne Poussard est la conseillère sortante du district 1. Elle priorise la qualité de vie qui passe par trois enjeux qu’elle cible ainsi : la protection des milieux naturels, l’assainissement de l’eau (rivière Richelieu, rivière l’Acadie et autres chenaux) et le mandat d’assurer la sécurité entourant la route 223 (chemin Bellerive). En ce sens, des demandes avaient été faites au ministère du Transport pour qu’une piste cyclable longe cette artère.

Le secteur de l’île aux Lièvres s’est maintenant greffé au premier district. Demeurant sur l’île, la candidate sortante du deuxième district, Edith Labrosse, se bat maintenant pour le premier district. Avec l’acquisition du terrain de l’île Goyer, elle prévoit redonner aux citoyens la bande riveraine, aux abords d’un parc municipal aménagé au goût du jour, et leur permettre de profiter du plan d’eau. La candidate parle également de la pointe nord de l’île aux Lièvres, qui est un milieu naturel dans lequel elle souhaite développer un accès balisé. Également, dans ce secteur, l’eau stagne à certains endroit et des odeurs en émanent, dérangeant les citoyens. Elle complète en parlant de l’île Demers, qui est enclavée. Elle veut développer des liens piétonniers et cyclables pour pallier cette fermeture. Lors de la présentation du croquis du projet du parc des Îles, les citoyens étaient inquiets au sujet de la descente à bateaux illustrée. Mme Labrosse répond que, après avoir entendu les citoyens, il n’y aura pas de descente à bateaux, mais bien une descente à embarcations (kayak, canot, planche à pagaie).

Martin Lambert, candidat indépendant, fait aussi partie de cette lutte à trois. Résidant de l’île aux Lièvres depuis 2005, il souhaite un meilleur contrôle des dépenses dans le but de maintenir un niveau de taxation raisonnable. Il réclame l’entretien et mise à niveau des infrastructures de la ville, comprenant l’usine de production d’eau potable, les bassins d’épuration des eaux usées, les infrastructures souterraines, ainsi que les routes et pistes cyclables. La protection des territoires à grande valeur écologique et protection de la qualité de vie des citoyens font partie des valeurs qu’ils énumèrent.

Un nouveau dans le deuxième district

Luc Laforge a été élu par acclamation dans le deuxième district. N’ayant pas eu à se rendre visible, il se promet de l’être, de se montrer dynamique en préparant un plan d’action dans le district. Il ira faire du porte-à-porte pour saisir les préoccupations des citoyens du secteur et recueillir ce qui n’a pas déjà été soulevé par sa prédécesseure.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires