Congé de médication:dur à gérer au camp de jour, selon une responsable

Par Annabelle Baillargeon
Congé de médication:dur à gérer au camp de jour, selon une responsable

Si Hakeem ne fréquente pas de camp de jour cet été, sa mère assure qu’elle aurait poursuivi sa médication si c’était le cas. Une décision que salue Marilyn Normandin, la coordonnatrice du camp de jour à Saint-Césaire.

« Nous avions fait une réunion d’information pour les parents avant le début de l’été et j’avais tenté de les sensibiliser à ce sujet. Avec le contexte de camp qui est plus lousse qu’à l’école, ça peut devenir très difficile à gérer si l’enfant ne prend pas sa médication », raconte Marylin Normandin.

Les moniteurs des camps de jour doivent composer avec des enfants qui ont cessé leur médication durant la période estivale et qui ont de l’énergie à revendre. Ils doivent donc développer différentes techniques et trucs afin de composer avec ces surplus d’énergie.

Selon Mme Normandin, le contexte scolaire est très différent de celui des camps de jour. Au camp, l’enfant devra composer avec plusieurs stimulis. Les enfants sont amenés à chanter, à crier, à sauter, à bouger. Le bruit et le mouvement sont monnaie courante, ce qui peut être difficile pour la concentration.

Sans pour autant obliger la prise de médicaments, le camp de jour de Saint-Césaire assure un suivi avec les parents. Lorsqu’une situation problématique survient, les parents sont rapidement informés.

Au camp de jour de la Ville de Chambly, la directrice des communications et du protocole, Micheline Le Royer, assure que la Ville ne s’immisce pas dans la vie privée des gens. La prise de médicament est donc libre au choix du parent.

Au moment d’inscrire les enfants dans les différents camps de jour, les parents doivent compléter un formulaire assez complet pour indiquer toutes les informations sur la médication de leurs enfants.

Même scénario du côté de Marieville, où l’animateur doit remplir et signer le Registre des traitements et médicaments chaque fois qu’un participant prend son médicament. Tous les médicaments sont rangés dans un endroit sécuritaire et accessible uniquement au personnel autorisé, spécifie Marie-Ève Hébert, responsable des communications à la Ville.

De la formation

Si l’équipe de moniteurs au camp de jour de Saint-Césaire baigne dans le domaine de l’enseignement, de l’adaptation scolaire et de l’éducation à l’enfance, une formation est également donnée au début de chaque été pour outiller les animateurs.

Une formation est également offerte dans les autres camps, où on aborde la gestion de groupe, les techniques d’intervention, les besoins de l’enfant et la sécurité. Plusieurs trucs y sont alors donnés pour gérer avec les cas les plus fréquents, soient le TDAH et le trouble d’opposition.

On encourage entre autres à miser sur la valorisation, les activités physiques qui dépensent de l’énergie et les consignes les plus claires avec le moins de stimuli possible.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires