Comment prévenir les morsures de chien?

Par Annick Oligny
Comment prévenir les morsures de chien?
Dorothée Pâris, coordonnatrice aux communications chez Proanima (Photo : (Photo : courtoisie))

« Un chien a mordu un enfant au visage. » « Une femme s’est fait mordre au bras par son chien. » « Un homme blessé par le chien de son voisin. » Ce type de phrases chocs apparaissent régulièrement dans les médias. Et pourtant, on ne peut s’empêcher de penser toujours la même chose : « Mon chien, lui, ne mordra jamais, il est bien trop gentil! »

Et c’est là où nous faisons erreur. Les morsures n’ont rien à voir avec la gentillesse d’un chien, ni même avec nos années d’expérience de propriétaire canin. « Je ne comprends pas pourquoi mon chien a mordu, tout allait pourtant très bien. C’est juste arrivé ». Eh bien, non, ce n’est pas juste arrivé. Dans la grande majorité des cas, un chien émettra plusieurs signaux avertisseurs indiquant qu’il n’est pas à l’aise dans une situation donnée. Le chien nous a donc bien prévenus que quelque chose n’allait pas. Mais peu d’entre nous savent lire cette information.

Quelques signaux d’alerte à connaître chez le chien : · Il détourne la tête ou évite notre main.  · Il a la queue recroquevillée sous son corps. · Il aboie ou grogne vers nous. · On voit le blanc de ses yeux (œil de baleine). · Il halète beaucoup et sa mâchoire est crispée.

Si vous voyez l’un de ces gestes, arrêtez votre interaction et éloignez-vous.  Un sondage de la firme Léger réalisé pour le compte de l’organisme CaniChazz indiquait en 2020 que « plus de 160 021 Québécois ont été mordus par un chien dans la dernière année [2019]. De ce nombre, plus de 113 387 étaient âgés de moins de 18 ans, ce qui indique qu’il y a eu 310 morsures de chien par jour sur une personne mineure en 2019 ». Des chiffres semblables avaient déjà été mis en avant par l’AMVQ (Association des médecins vétérinaires du Québec) en 2010. Il est donc clair que rien n’a encore changé dans notre compréhension du langage canin. Dans ce contexte, il est plus qu’impératif d’enseigner aux parents ET aux enfants à comment interagir et se comporter avec nos compagnons.

Ce que doit absolument savoir un enfant : · N’approche pas un chien que tu ne connais pas (même s’il a l’air gentil!). · Ne réveille jamais un chien qui dort. · Ne lui prends jamais l’os qu’il est en train de gruger. · Ne joue jamais dans son bol. · Ne grimpe jamais sur ton chien pour jouer (il n’aime pas ça!). · Laisse toujours venir le chien à toi.

Ce que doivent absolument savoir les parents : · Ne laissez jamais votre enfant sans surveillance avec un chien, même si c’est le vôtre. · Ne laissez jamais votre enfant interagir de façon peu respectueuse avec le chien (tirer les oreilles et la queue, monter dessus, le fixer dans les yeux…) même si ce dernier n’a pas l’air d’être dérangé. · Prévoyez un espace de retrait et de tranquillité pour le chien auquel les enfants n’ont pas droit d’accès.

Ce que doivent absolument savoir les propriétaires de chiens : · Si votre chien est bébé, n’oubliez surtout pas sa socialisation pour en faire un futur adulte équilibré et bien dans ses poils! · Tenez votre chien en laisse en tout temps lors des promenades. Vous ne pouvez pas prévoir ses réactions. · Si un enfant court ou s’approche vers votre chien, arrêtez-le : demandez-lui de laisser votre chien s’approcher et de lui parler doucement (ou juste de ne pas interagir avec lui si vous pensez que votre chien n’aimera pas cela). Soyez celui qui gère la situation, pas l’enfant. · Prenez un cours d’éducation avec votre chien. Vous apprendrez autant que lui! 

On se doit de respecter les limites d’un animal pour son bien-être mais aussi pour notre sécurité.

Partager cet article