Comment nettoyer le gicleur ?

PUBLIREPORTAGE
Comment nettoyer le gicleur ?

La plupart des bâtiments, heureusement, ne subiront jamais d’incendie. Cependant, cela signifie que leurs systèmes de gicleurs ne sont jamais utilisés. Puisque les systèmes de gicleurs ne sont pas utilisés de manière régulière, ni sur de longues périodes, il peut être difficile de savoir si le système est opérationnel à moins d’en faire l’inspection et l’entretien.

Ces systèmes, comme bien d’autres, nécessitent un entretien régulier pour s’assurer qu’ils seront fonctionnels lorsqu’on en aura besoin. Même si l’inspection et l’entretien de votre système de gicleurs ont été confiés à une entreprise externe, vous devez savoir comment ils sont effectués.

Comment nettoyer les gicleurs ?

Au fil du temps, les têtes d’arrosage peuvent accumuler une couche de saleté qui empêchera éventuellement l’écoulement de l’eau. Les têtes d’arrosage installées dans des zones où la graisse s’accumule, comme les cuisines commerciales par exemple, sont particulièrement vulnérables à l’accumulation de saleté et de graisse. Pour nettoyer les têtes d’arrosage des gicleurs, il faut utiliser une solution dégraissante qui ne laisse aucun résidu et qui est non corrosive.

En quoi consiste l’inspection du système de gicleurs ?

Quel que soit le type de système de gicleurs installés dans un bâtiment, le propriétaire devrait faire inspecter le système par un professionnel des services d’incendie chaque année. Parce qu’elles sont plus complètes, les inspections annuelles peuvent révéler des choses que les inspections hebdomadaires et trimestrielles ne révèlent pas, telles que des problèmes de tuyauterie, la présence de corrosion et un mauvais calibrage du système de gicleurs.

De plus, il faut vérifier que les vannes de contrôle des gicleurs non électriques soient ouvertes pour qu’elles puissent distribuer l’eau en cas d’incendie. Il est donc primordial de vérifier chaque semaine que les vannes sont ouvertes. Si votre bâtiment dispose de vannes de contrôle électroniques, elles peuvent être testées lors de l’inspection complète du système de gicleurs qui doit être effectuée chaque année.

Enfin, les têtes d’arrosage des systèmes de gicleurs ont besoin d’une pression d’eau suffisante pour pulvériser de l’eau dans toute une pièce. Par conséquent, il sera important de vérifier périodiquement la pression de l’eau des gicleurs, environ tous les 3 mois.

À quelle fréquence doit-on inspecter le système de gicleurs ?

Différents composants du système de gicleurs doivent être inspectés à différents moments :

  • Chaque semaine: les vannes de régulation ainsi que les jauges des systèmes à sec, à pré-action et à déluge.
  • Chaque mois : les vannes d’alarme ainsi que les jauges des systèmes de canalisation sous eau.
  • Tous les 3 mois: la plaque signalétique hydraulique ainsi que les dispositifs d’alarme.

Une fois par année : une inspection annuelle est obligatoire et doit être effectuée par un technicien agréé. Cette inspection complète et exhaustive doit couvrir les composants suivants :

  • Jauges
  • Vannes de régulation
  • Dispositifs d’alarme
  • Tuyaux et raccords
  • Têtes d’arrosage
  • Solution antigel
  • Vannes pré-action/déluge
  • Composants anti-refoulement
  • Drain principal
  • Alarme de débit d’eau
Partager cet article