Comment la bibliothèque va-t-elle se comparer ?

Comment la bibliothèque va-t-elle se comparer ?
(Photo : courtoisie)

Avec la construction du Pôle du savoir, d’histoire et de la culture, Chambly se dotera d’une nouvelle bibliothèque. En comparant avec les villes de même taille située en Montérégie, la nouvelle bibliothèque se classerait 7e sur 10 en superficie.
La citoyenne Louise Chevrier a effectué la comparaison et a ressorti les grandes lignes de sa recherche lors de la période de questions de la séance du conseil municipal du 6 mars.
« Actuellement, Chambly possède la plus petite surface des villes comparables avec 557 m2 de superficie, a-t-elle expliqué. Pour l’instant, on comprend qu’il va y avoir une nouvelle bibliothèque, ça va changer. »
Présentement, parmi les 10 villes entre 25 000 et 49 000 habitants de la Montérégie, seule Mont-Saint-Hilaire possède une bibliothèque avec moins de 1 000 m2 de superficie, soit 930 m2.
De l’autre côté du spectre se retrouve la bibliothèque de Boucherville avec 3 314 m2, elle qui a été agrandie en 2007.
Selon les documents de la présentation du pôle, la nouvelle bibliothèque devrait avoir une superficie de 1 400 m2, soit environ deux fois et demie l’espace actuel.
Si cette superficie permettait de surpasser Mont-Saint-Hilaire, Vaudreuil-Dorion et Saint-Bruno-de-Montarville, elle demeure toutefois en deçà de la superficie de base suggérée par le document Lignes directrices pour les bibliothèques publiques du Québec, rédigé par les Éditions Asted en collaboration avec l’Association des bibliothèques publiques du Québec et le Réseau Biblio. Ce document propose une superficie de base de 1 595 m2 pour les bibliothèques des villes de 25 000 habitants.
« En ce qui concerne les normes, ce sont des objectifs, a indiqué le maire suppléant Jean Roy. On a fait tous les efforts nécessaires pour être capables d’y arriver quand les plans ont été faits. Est-ce qu’il y a la possibilité d’agrandir par en dedans ? Je n’ai pas la réponse à ça. »
La subvention de 2,38 M$ du ministère de la Culture et des Communications pour la construction du pôle est conditionnelle à ce que la superficie de la bibliothèque soit de 1 902 m2. Selon la Ville, la bibliothèque respectera cette condition.

Autres comparatifs

Mme Chevrier a également souligné que la bibliothèque de Chambly possède présentement le moins grand nombre de documents, de prêts et de livres audio disponibles pour ses usagers.
La citoyenne a par ailleurs fait remarquer que le nombre de jours et d’heures d’ouverture de la bibliothèque est aussi le moins élevé en comparant avec les neuf autres villes dans la même fourchette de population.

Livres numériques

Si la bibliothèque de Chambly ne possède pas présentement de livres numériques, la situation devrait changer avec l’arrivée du Pôle du savoir.
Selon des employés de la bibliothèque, à qui le Journal de Chambly avait parlé en juillet 2016, ils recevaient au moins une ou deux demandes par semaine afin de savoir si des livres numériques étaient disponibles.
Rappelons que l’ouverture du Pôle du savoir est prévue pour la fin de l’année 2018.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de