Claire Samson avec Éric Duhaime

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Claire Samson avec Éric Duhaime
Claire Samson (Photo : archives)

Claire Samson, députée d’Iberville, quitte la Coalition avenir Québec (CAQ) pour rejoindre le Parti conservateur du Québec (PCQ) d’Éric Duhaime.

Éric Duhaime, chef du Parti conservateur du Québec, sera de passage cette semaine à Chambly dans le cadre d’une tournée régionale pour présenter les grandes lignes de son programme. Ce sera sûrement l’occasion de s’entretenir avec une recrue de poids dans les rangs du Parti conservateur du Québec, la députée d’Iberville, anciennement caquiste, Claire Samson.

Après son élection dans la circonscription d’Iberville avec les couleurs de la CAQ en 2018, Mme Samson n’avait pas caché sa déception de ne pas siéger au Conseil des ministres en charge de la Culture et des Communications, son champ d’expertise. Peu de temps après la formation du gouvernement, l’état de santé de la députée s’est détérioré. Elle s’est alors retirée provisoirement de la vie politique pour se faire soigner, remettant même en question son avenir politique.

Aujourd’hui, Mme Samson revient en annonçant qu’elle se présentera aux prochaines élections générales aux côtés d’Éric Duhaime au sein du PCQ.

L’annonce en a été faite à l’Assemblée nationale le 18 juin, alors qu’elle venait de se faire exclure du caucus de la CAQ, le 15 juin, pour avoir fait un don de 100 $ au Parti conservateur de M. Duhaime.

Le PCQ à l’Assemblée nationale
« Aujourd’hui, je me sens délivrée. Je retrouve ma marge de manœuvre, ma parole et ma liberté. Desservir le Québec, pour moi, c’est refuser la centralisation du pouvoir qui reléguait les députés de la CAQ dans un rôle de béni-oui-oui dociles et obéissants », a-t-elle indiqué au moment de l’annonce de son transfuge en conférence de presse.
Mme Samson s’affichera officiellement à l’Assemblée nationale comme députée conservatrice en septembre, lors de la reprise des travaux parlementaires.

« C’est une première en près de huit décennies à l’Assemblée nationale », se réjouissait en conférence de presse M. Duhaime, qui pourra désormais exposer ses idées au sein de l’Assemblée nationale par la bouche de Mme Samson.

Réaction de la CAQ dans le comté
Pour le Comité d’action local de la CAQ du comté d’Iberville, « depuis l’élection historique du 1er octobre 2018, Claire Samson a surtout brillé par son absence dans notre merveilleux comté. Mme Samson a très mal pris de ne pas avoir été nommée ministre et, plutôt que de servir les intérêts de ses électeurs, elle a préféré nourrir son amertume. Pour dire la vérité, Mme Samson était bien loin, depuis l’élection, de l’engagement qu’elle avait pris avec la CAQ : celui de faire plus et faire mieux, chaque jour, pour ses concitoyens. Au contraire, elle en a fait le moins possible, en ne participant à aucun événement (comme si Iberville ne l’intéressait plus); et, vendredi, elle a fait pire… en devenant transfuge. Aujourd’hui, ce n’est pas que le Comité d’action local d’Iberville qui se sent trahi, c’est toute la population d’Iberville qui se sent trompée. Car madame Samson l’a peut-être oublié, mais les citoyens qui l’ont élue ont aussi et surtout voté pour la CAQ et François Legault », d’indiquer le président du Comité, Normand Dallaire.

Mme Samson n’a pas répondu à la demande d’entretien proposé par le journal.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires