Citoyen(ne)s pro-Chambly : le futur parti de Paula Rodrigues

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Citoyen(ne)s pro-Chambly : le futur parti de Paula Rodrigues
Paula Cristina Rodrigues a déposé un demande auprès du DGEQ pour former un nouveau parti à Chambly. (Photo : archives)

CHAMBLY. Citoyen(ne)s pro-Chambly : voilà le nom de parti politique en attente d’être officialisé par le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) pour les prochaines élections partielles à Chambly qui se dérouleront le 23 juin.

Même si Paula Cristina Rodrigues n’a pas encore confirmé sa candidature au poste de mairesse de Chambly, la conseillère démissionnaire du district 3 se prépare à entrer dans l’arène d’une manière dont on ne s’attendait pas.

Mme Rodrigues a fait une demande au DGEQ pour la création de son parti politique qu’elle appellerait Citoyen(ne)s pro-Chambly. Contactée par le Journal, Mme Rodrigues n’a pas rappelé celui-ci. Cette dernière nous avait déjà indiqué dans un échange par courriels que nous serions les premiers avertis « dès que je serai prête à vous donner ma position officielle ».

La campagne électorale a débuté le 10 mai et à ce jour, il n’y a qu’une candidate d’officiellement désignée par le parti Démocratie Chambly, Alexandra Labbé, la conseillère démissionnaire du district 1.

Mme Rodrigues, comme les autres candidats au siège de maire ou de mairesse, a jusqu’ au 24 mai, dernier jour pour produire une déclaration de candidature pour se faire connaître. Il en va de même dans les districts 1, 3 et 8, qui sont également en élection.

Le 23 juin, jour du scrutin, nous connaîtrons alors le nom des quatre élus.

Citoyen(ne)s pro-Chambly

C’est le nouveau nom de parti en attente d’être officialisé par le DGEQ que Paula Cristina Rodrigues a l’intention de créer à Chambly dans le cadre des prochaines élections partielles.

Un peu plus de temps

Mme Labbé était déjà membre d’une formation politique qui n’a rien changé de sa plateforme électorale pour proposer sa candidate au poste de mairesse. Démocratie Chambly se concentre déjà depuis plusieurs jours sur la campagne électorale de ses candidats qui vont à la rencontre des citoyens.

Ce n’est pas le cas de Mme Rodrigues qui, dans le cadre d’une élection partielle imprévue, doit rassembler ses troupes, éventuellement proposer des candidats dans les trois districts orphelins de conseillers, organiser un programme électoral et enfin faire campagne. La candidate a encore une semaine avant d’entrer à son tour, de façon officielle, dans la lutte au poste de mairesse.

Le délai de traitement d’une demande d’autorisation d’un parti politique municipal peut varier de quelques semaines à environ un mois.

Rappelons que Mme Rodrigues, après avoir été une élue indépendante, a rejoint en 2017 le parti Action Chambly/Équipe Denis Lavoie, avant de démissionner du parti peu de temps après l’annonce de la démission du maire et chef d’Action Chambly, Denis Lavoie.

Partager cet article

7
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Crystiane NeveuJean Paul GrégoireBrigitte LamyColombe BrosseauDaniel Harvey Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Daniel Harvey
Guest
Daniel Harvey

Je veux pas lui faire de peine mais elle s’illusionne si elle pense devenir mairesse .

Colombe Brosseau
Guest
Colombe Brosseau

Je réitère : « Pourquoi Louise Chevrier, la présidente du mcc n’est-elle pas parmi les candidates pour devenir mairesse? » A-t-elle peur d’être à son tour sur la sellette, le banc des accusés comme le fut le maire Denis Lavoie.

Brigitte Lamy
Guest
Brigitte Lamy

Ce n’est pas parce qu’on dénonce des situations qu’il devient obligatoire de se présenter à une élection. Et ça ne veut pas non plus dire qu’on a peur de quelque chose ou qu’on a des choses à se reprocher. De toute façon, rien n’est comparable à la feuille de route de Denis Lavoie.

Jean Paul Grégoire
Guest
Jean Paul Grégoire

Bien d’accord avec toi elle fait parti de son candidats maire de l’époque qu’elle admirais pour sa droiture et sa façon de gèrer la ville alors bonne chance!

Brigitte Lamy
Guest
Brigitte Lamy

J’aimerais bien connaître ses réalisations depuis son élection à titre de conseillère…..

Jean Paul Grégoire
Guest
Jean Paul Grégoire

Bien dit

Crystiane Neveu
Guest
Crystiane Neveu

Il fallait assister aux Conseils de ville afin de constater l’air autain (voir de mérpis) de Mme Rodriguez envers les citoyens de Chambly.