Cinq gars d’ici

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Cinq gars d’ici
Loïc Mburanumwe rejoindra son frère Igor à Victoriaville. (Photo : courtoisie)

Lors de la dernière séance de repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), cinq joueurs ayant évolué au sein de l’Association du hockey mineur de Chambly ont été sélectionnés.

Loïc Mburanumwe (51e), Mathieu Taillefer (652), Riley Cloutier (70e), Samuel Lamarche (76e) et Alexis Poirier (158e) sont les joueurs en question.

Dans le cas de Loïc Mburanumwe, il s’en va rejoindre son frère Igor avec les Tigres de Victoriaville. « J’étais un peu surpris, car j’étais listé plus bas », avoue Loïc Mburanumwe, qui tentera de se tailler un poste avec les Tigres dès la prochaine saison. Le jeune défenseur de 6 pieds 2 pouces et 172 livres compare son style de jeu à celui d’Aaron Ekblad des Panthers de la Floride. « C’est un gros bonhomme capable de bien bouger la rondelle et de faire une bonne première passe. Il est bon en zones défensive et offensive », décortique le gaillard.

Mathieu Taillefer

Ce sont les Mooseheads d’Halifax qui ont mis le grappin sur Mathieu Taillefer. « Pour être honnête, j’ai suivi le repêchage avec un certain recul. J’étais classé 18e en première ronde par la centrale de recrutement de la LHJMQ. Mais je savais que je ne serais pas repêché en première ronde, car j’avais avisé toutes les équipes de la ligue que je regardais plutôt du côté des États-Unis et la possibilité de jouer dans la NCAA », précise au journal le jeune homme, qui vise une université américaine.

La prochaine saison, il souhaite jouer pour son équipe M18 AAA, soit les Gaulois de Saint-Hyacinthe. L’organisation accueillera d’ailleurs le prestigieux tournoi de la coupe Télus. Lorsque contacté par le journal, Mathieu Taillefer était à Calgary au camp de sélection des U17 organisé par Hockey Canada. Cent joueurs de partout au Canada, soit 5 équipes de 20 joueurs, y sont présents. À la suite du camp de sélection, environ 60 joueurs seront sélectionnés pour participer au tournoi international du U17, qui aura lieu en Colombie-Britannique au début novembre.

Riley Cloutier

Riley Cloutier s’est dit très heureux. Le joueur était en France pour un camp de gardiens de but, avec son coach Stéphane Ménard, lorsqu’il a appris avoir été repêché par les Voltigeurs de Drummondville. « Je faisais du yoga et c’était difficile de rester concentré après ça!, souligne avec enthousiasme Riley Cloutier. Je ne pourrais pas être plus heureux après avoir été sélectionné par Drummondville, car Olivier Michaud, d’Intense Hockey, où je m’entraîne depuis atome, est l’entraîneur des gardiens. » Le gardien de but travaillera fort cet été afin d’être prêt pour le camp d’août à Drummondville. « Je veux leur montrer que je suis un gardien combatif avec tous les outils nécessaires pour jouer à ce niveau », complète-t-il.

Samuel Lamarche

L’Océanic de Rimouski a jeté son dévolu sur Samuel Lamarche. « J’étais vraiment très content. Je me rends compte à quel point j’ai été chanceux d’être sélectionné pour une si belle et prestigieuse équipe. J’ai entendu qu’il y a des fans extraordinaires là-bas, c’est très motivant! J’avais un rêve, quand j’étais jeune, de jouer au junior majeur et ce repêchage n’en est que le début », mentionne avec motivation le cerbère. Des joueurs de renommée comme Sydney Crosby et Alexis Lafrenière sont passés par Rimouski antérieurement. « Je vais maintenant arriver au camp en pleine forme pour montrer à l’équipe à quel point je tiens à en faire partie », termine Lamarche.

Alexis Poirier

Alexis Poirier ferme la marche, alors que les Olympiques de Gatineau en ont fait le 158e choix au total. « J’étais surpris, car l’équipe ne m’avait rien envoyé comme questionnaire et ne m’avait pas appelé. J’étais très content et fier de moi », établit le hockeyeur. Près d’une dizaine d’équipes avaient signifié leur intérêt avant le repêchage à Alexis Poirier. Son objectif est de jouer midget AAA la saison prochaine. En terminant, Poirier se compare à Devon Toews, efficace dans les deux sens de la patinoire.

Partager cet article