Christian Picard signera les registres

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Christian Picard signera les registres
(Photo : courtoisie)

CHAMBLY. Christian Picard, candidat du Parti Québécois dans la circonscription de Chambly aux prochaines élections provinciales, invite la population à signer les registres contre le plan d’urbanisme.
Alors que la signature des registres contre le plan d’urbanisme à Chambly ont été ouvert hier, le candidat péquiste pour les prochaines élections provinciales, et résidant de Chambly, a fait connaître son opinion.
« Il devient clair pour tous les citoyens de la région que notre réseau routier et nos infrastructures de transports sont surchargés. Sans un projet global et intégré afin d’améliorer la situation, il deviendrait irresponsable d’ajouter un développement aussi agressif sans planifier les infrastructures pour l’accompagner », a indiqué M. Picard dans un communiqué de presse.
Il a donc indiqué qu’il signera les deux registres permettant aux citoyens d’exprimer leur désaccord à deux règlements qui ont pour but de définir le plan d’urbanisme de la Ville. Il invite le plus grand nombre de citoyens à poser le même geste afin de s’opposer au développement déraisonnable et à la surcharge du réseau routier.

» Sans un projet global et intégré afin d’améliorer la situation, il deviendrait irresponsable d’ajouter un développement aussi agressif sans planifier les infrastructures pour l’accompagne. » – Christian Picard

Le candidat cible particulièrement le site de l’ancien golf de Chambly qui pourrait accueillir un projet immobilier dans un des derniers espaces verts de la Ville. « Le fait que des unités de logement soient déjà en vente sur internet alors que le plan d’urbanisme n’est même pas encore adopté, démontre selon Christian Picard l’improvisation du projet et un manque de respect envers les citoyens de Chambly. Il serait préférable de convaincre le gouvernement québécois de prolonger le REM jusqu’à Chambly et prévoir un quartier TOD (Transit Oriented Development) autour de la gare. »
Dans un article du Journal de Chambly, le maire, Denis Lavoie, expliquait qu’aucune démarche n’avait été faite entre un entrepreneur et un projet immobilier sur l’ancien terrain de golf. « Il n’y a pas de plan de 570 logements. Pour déposer des plans à la Ville, il faut être propriétaire. »
Pour préserver la qualité de vie
Dans sa démarche, le candidat officiel du Parti Québécois relève que le projet de la Ville aurait pour effet de « compromettre irrémédiablement celui de création d’un parc nature sur l’ancien terrain de golf, l’un des derniers espaces verts à Chambly. Il s’agit là pourtant d’un projet rassembleur permettant de valoriser les milieux naturels. Un projet de parc nature comporte de nombreux bénéfices environnementaux et sociaux pour les citoyens. Notamment l’amélioration de la qualité de l’eau et de l’air, l’augmentation de la biodiversité, la diminution des fréquences d’inondation et la diminution des îlots de chaleur urbains », explique-t-il.
« La signature des registres représente un geste important pour la préservation de notre environnement et de notre qualité de vie », de conclure Christian Picard.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de