Changement dans l’administration à Chambly

Changement dans l’administration à Chambly

Michel Larose, actuellement en congé de maladie, a été remplacé au poste de directeur général.

Crédit photo : archives

Les tuteurs ont effectué des changements au sein de l’administration de la Ville de Chambly. Un directeur général par intérim a été nommé et un directeur des ressources humaines est recherché.

Les tuteurs ont adopté mercredi deux résolutions, apportant ainsi des changements dans les cadres. Ils ont nommé un directeur général par intérim, soit Jean-François Auclair, qui était directeur du Service de la planification et du développement du territoire.

Il occupera ce nouveau poste pour une durée indéterminée. « La durée n’est pas précisée. Il le sera tant que la CMQ le jugera utile. Ce sont les tuteurs qui détermineront la fin de son mandat », mentionne Isabelle Rivoal, porte-parole de la Commission municipale du Québec (CMQ).

L’actuel directeur général, Michel Larose, est présentement en congé de maladie. Rien n’est déterminé quant à son avenir.

« Il y avait une déficience des ressources humaines. C’était important de le rétablir rapidement pour que les employés trouvent un climat serein et qu’ils collaborent. » – Isabelle Rivoal

Les tuteurs ont également statué qu’il était nécessaire de trouver une personne à la direction des ressources humaines. La directrice des ressources humaines depuis 2014, Annie Nepton, était aussi directrice générale adjointe et trésorière.

« Les tuteurs ont constaté que la direction des ressources humaines n’avait pas l’attention qu’elle mérite, surtout pour une Ville de 30 000 habitants. Ils souhaitent qu’elle soit confiée à une personne qui assurera uniquement cette fonction », affirme Mme Rivoal.

Le temps de trouver une personne, M. Auclair assurera ce travail en plus de la direction générale. L’urbaniste Sylvie Charest assurera les fonctions de direction du Service de la planification et du développement du territoire le temps qu’il sera au poste de directeur général par intérim.

La porte-parole soutient que ces changements permettront aux citoyens et surtout aux employés municipaux d’offrir leur entière collaboration à la CMQ durant l’enquête sur l’éthique et la déontologie des élus. Elle ajoute que des employés « ont exprimé des craintes et demandaient des mesures de protection ».

« Il y avait une déficience des ressources humaines. C’était important de le rétablir rapidement pour que les employés trouvent un climat serein et qu’ils collaborent », soutient-elle.

Mme Rivoal précise qu’il ne s’agit que des premiers changements qui seront apportés par résolution des tuteurs. D’autres résolutions sont à prévoir.

Rappelons qu’une rencontre entre les tuteurs et les citoyens est prévue le 20 mars, à 19 h, au Centre des aînés de Chambly. La séance d’information publique portera sur les pouvoirs de la Commission et sur le fonctionnement de la Ville pendant la tutelle.

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de