Chambly, ville du bonheur

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Chambly, ville du bonheur
La publicité de la Saint-Jean a été tournée à Chambly. (Photo : capture d'écran)

Chambly s’est parée de ses plus beaux atours et profitera du passage en zone verte pour régaler ses habitants et les touristes d’une saison estivale généreuse, qui se montre déjà riche en animation.

Afin de stimuler la relance économique de son centre-ville et de promouvoir l’achat local, le Vieux-Chambly a été transformé en incontournable attraction estivale. Ses zones vacances, délimitées sur une portion animée de l’avenue Bourgogne, ses terrasses, parcs et espaces verts, ses éléments d’architecture et de relief patrimoniaux attirent les visiteurs d’ici et d’ailleurs, et même les producteurs télé, puisque c’est là que la publicité des festivités de la Saint-Jean, diffusée sur les écrans à la grandeur du Québec, a été tournée.

« Ce projet met en valeur le charme du Vieux-Chambly, soutient l’achat local et invite la population à profiter pleinement de l’été dans notre ville. » – Alexandra Labbé

« Il est agréable de savoir que d’année en année, la ville de Chambly attire plusieurs équipes cinématographiques pour son cachet tout à fait unique », a déclaré la mairesse, Alexandra Labbé. « L’une des grandes fiertés relatives à ce projet est que ça fait depuis le mois de février que l’on travaille avec la Table consultative en développement économique pour le concrétiser, et je tiens à souligner aussi la collaboration des acteurs du milieu, incluant citoyens, commerçants et industriels, sans qui cela n’aurait pu se faire. », a-t-elle signifié au journal, ajoutant dans son « mot de la mairesse » que « Ce projet met en valeur le charme du Vieux-Chambly, soutient l’achat local et invite la population à profiter pleinement de l’été dans notre ville. À pied, en vélo, en bateau ou en voiture, pour une escapade vacances, des retrouvailles entre amis ou une pause du télétravail, la destination à prendre, c’est celle du Vieux-Chambly! ».

Des maisonnettes et des parasols, avec une vue directe sur le bassin, et des tables de pique-nique, décorées avec soin et créativité par les artistes du paysage culturel chamblyen, grouillent effectivement de monde, même en période de forte chaleur. Et le soir, Chambly s’illumine un peu partout grâce aux décos lumineuses pour conserver cette effervescence jusqu’à son essoufflement dans la nuit.

Des heureux vacanciers

Pour plusieurs citoyens interrogés par le journal, Chambly n’aura rien à envier aux autres destinations vacances. « On est bien à Chambly », confie, le sourire aux lèvres, crème glacée de La Bamboche en main, une retraitée bien installée à l’une des haltes de repos aménagées sur la rue Bourgogne. Un peu plus loin, près de la marina, une famille montréalaise contemple les bateaux aux amarres tantôt fixées, tantôt larguées.

Pour ceux qui préfèrent profiter de façon plus directe du bassin et qui n’ont pas le mal de mer, la Ville a pensé à mettre à leur disposition un bateau commercial de type river boat, amarré au Centre nautique Gervais-Désourdy (1577, avenue Bourgogne), offrant l’embarcation gratuite aux citoyens de Chambly âgés de 60 ans et plus qui sont aussi détenteurs de la carte Accès. La Ville précise que les balades, d’une durée d’une heure, sont proposées du mercredi au dimanche avec plusieurs départs (11 h, 13 h, 14 h 30, 16 h), jusqu’au 1er septembre. Du 11 au 26 septembre, elles seront possibles le samedi et le dimanche seulement. On indique que les réservations sont « fortement suggérées » puisque le nombre de places est limité à six par sortie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Monique Nolet
Monique Nolet
4 mois

Bravo madame Touma, pour ce beau reportage sur Chambly et ses attraits!