Chambly veut être desservie par la SQ : Richelieu suit la parade

Par Annabelle Baillargeon
Chambly veut être desservie par la SQ : Richelieu suit la parade

POLICE. Le maire de Richelieu Jacques Ladouceur demandera lui aussi à la ministre de la Sécurité publique Lise Thériault d’obtenir une desserte policière par la Sûreté du Québec (SQ) dès le 1er janvier 2016, alors que leur entente avec la Régie intermunic

Richelieu suit la parade entamée par la Ville de Chambly, qui a formulé la même demande quelques jours plus tôt, après que la ministre lui ait emboîté le pas pour créer sa propre police.  Le conseil de la municipalité a donc voté à l’unanimité pour cette demande lors de la séance extraordinaire du 26 octobre.

« On attend des réponses de la ministre, mais ça ne va nulle part. C’est impossible que Richelieu n’ait aucune police le 1er janvier prochain. Ça [les résolutions adoptées] va faire bouger les choses c’est certain », croit le maire Ladouceur.

Des procédures judiciaires sont actuellement en cours entre la Ville de Chambly et le ministère à ce sujet. Le maire de Chambly Denis Lavoie prévoit intenter une injonction d’urgence si Mme Thériault ne répond pas d’ici le 30 octobre à sa demande de desserte par la SQ.

La ministre a refusé de commenter le dossier.

Dans le même bateau

Les municipalités de Richelieu et de Saint-Mathias souhaitaient être desservies par la police de Chambly pour bénéficier d’un poste de proximité. Comme cette avenue a été rejetée par Québec, Richelieu et Chambly se tournent donc vers la SQ.

Précisons qu’à l’exception de Richelieu et de Saint-Mathias, toutes les villes de la MRC de Rouville sont desservies par la SQ.

Il faut savoir que les municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) (dont Richelieu, Saint-Mathias et Chambly font partie) ne pourraient être desservies par la SQ ou un service de police à Chambly, à moins d’un avis contraire de la ministre.

« Si nous sommes traités comme les autres, c’est près de 300 000 $ de sauver pour la police avec la SQ », informe Jacques Ladouceur. En effet, le gouvernement assume entre 20% et 50% de la couverture policière assurée par la SQ.

Relisez notre récent article sur le sujet : Création d’un service de police : Chambly tente une nouvelle offensive.

Transfert des appels 9-1-1

Une résolution a également été adoptée à Richelieu pour changer le centre d’appels d’urgence 9-1-1, présentement localisé à Beloeil.

Les conseillers de Richelieu ont donc voté en faveur du transfert de l’ensemble de la gestion des appels 9-1-1 au Centre d’appels d’urgence Chaudière-Appalaches, service qui s’occupe déjà de la répartition du service de sécurité incendie pour la Ville.

De son côté, la mairesse de Saint-Mathias Jocelyne G. Deswarte soutient que le sujet sera discuté avec son caucus au début du mois novembre. Elle croit ainsi qu’une résolution concernant la police pourrait être soumise à la séance du 9 novembre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires